Avec Smartjack, l'écurie connectée !
mardi 06 février 2018

Laure Goubet
Laure Goubet a créé Smartjack, un logiciel permettant de gérer une écurie selon de multiples axes. © Ph. coll

Lauréate d’un Trophée de l’innovation au Salon du Cheval, Laure Goubet, installée dans les Hauts-de-France, propose des logiciels pratiques, concrets, simples à utiliser pour nous accompagner dans la gestion d'une écurie au quotidien.

Cavalière et éleveuse installée à Bussy-les-Daours (80), Laure Goubet sait qu’on a beau avoir tout dans la tête et être attentif à son piquet de chevaux, on peut aussi oublier un vermifuge, un rappel de vaccin et du coup se retrouver en difficulté pour aller en concours. Bref, la Picarde connaît les besoins précis des responsables d’écurie. C’est à eux que ses logiciels s’adressent en priorité.

Avec Smartjack, l'idée est de simplifier la vie des gérants des écuries et des propriétaires de chevaux, en leur permettant de consulter rapidement la page de chaque cheval, avec son agenda de soins et de travail. Il est possible d’accéder rapidement à ces données (séances de travail, soins, visites vétérinaires, maréchalerie...) à partir d’un téléphone, d'une tablette, d'un ordinateur. « On sait ce qui se passe aux écuries, comment se déroule la journée, qui fait quoi. En fonction des besoins, les grooms ou stagiaires ont accès à un nombre limité de données, les propriétaires à un éventail plus large. Seul le patron a une vue globale, et il peut choisir qui d’autre que lui peut avoir accès à toutes les données ou qui aura droit à quelle type de sélection », précise Laure.

De la ration au travail, en passant par les soins et les concours

Et Smartjack est complet : les données peuvent aller de détails sur le comportement du cheval en concours, en fonction par exemple de la qualité du sol et du climat, le type d’enrênement choisi pour le travail, l’évolution des rations, les exercices quotidiens, le planning hebdomadaire, les documents médicaux (radios, compte rendus vétérinaires ...), les alertes pour penser à appeler le maréchal ou l’ostéopathe. Et tant que ces derniers ne sont pas passés et les résultats intégrés, l’alerte reste en place, même si la date est dépassée. Bref Smartjack est un repère sûr et précis. C’est pourquoi il a conquis nombre de responsables d’écuries professionnelles depuis son lancement à l’automne dernier, au nord de Paris et en Ile-de-France. « Les premiers clients ont entre 20 et 200 équidés à gérer et des délégations bien établies dans leur équipe, poursuit Laure Goudet. Je propose trois niveaux d’offre selon le nombre de chevaux et la diversité des profils d’utilisateurs."

La quantité de chevaux qui peut être répertoriée par Smartjack est illimitée. Laure peut distinguer jusqu’à huit types d’utilisateurs différents, avec autant d’accès réservés. C’est ce qui a convaincu le jury de professionnels qui lui a décerné le Trophée spécial de l’Innovation en décembre dernier. Pour faciliter l’utilisation de son logiciel, Laure se déplace dans les écuries pour mettre en place le système et permettre à l’équipe qui va s’en servir de l'apprivoiser. Elle propose également une période d’essai de quinze jours avant d’ajouter d’autres utilisateurs.