Homicide au centre équestre de Trigny
jeudi 23 mars 2017

centre équestre de Trigny
centre équestre de Trigny © www.ecuries-helene-kahn.com

Le mercredi 22 mars à 8h, le corps d'Hélène Kahn, 27 ans, propriétaire du centre équestre de Trigny, à quinze kilomètres de Reims, dans la Marne, était découvert dans la cour de son établissement. La victime aurait été agressée à l'arme blanche.

Un important dispositif de gendarmerie a immédiatement été déployé, en présence du procureur de la République de Reims. Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire. Une autopsie sera pratiquée. Quelques heures seulement après cette macabre découverte, un suspect aurait été interpellé à Rethel, dans les Ardennes, puis placé en garde à vue. Il s'agirait d'une connaissance de la victime. Certains témoins avancent l'hypothèse d'un différend amoureux avec son ancien compagnon. L'enquête, pilotée par la section de recherches et la brigade des recherches de Reims, se poursuit.

La jeune femme avait repris le centre équestre le 30 août 2016, succédant ainsi à Jean-Pierre Crevel, exploitant de l'établissement pendant plusieurs décennies sous le nom de l'ABC du Cheval et du Poney. Hélène Kahn, passionnée d'équitation depuis l'âge de cinq ans, avait passé son monitorat au CREPS de Reims.  Elle pratiquait le saut d'obstacles au niveau Am 2 avec plusieurs chevaux, et accueillait sur ce site situé en pleine forêt une quarantaine d'équidés, pour y proposer cours, balades, pensions et stages. Hélène vivait seule sur place.