Un casque pour chevaux et cavaliers
samedi 27 février 2016

Horsecom
La technologie Horsecom © Claude Bigeon

HorseCom, cette jeune société créée en 2013 par Hugo Kadjas s’est lancée dans la réalisation d’un produit innovant, un système de casque audio Bluetooth pour chevaux et cavalier. L’idée est née d’un problème de relation entre une cavalière et son cheval.

« Composé d’une oreillette Bluetooth pour le cavalier, d’un bonnet pour le cheval équipé d’un récepteur Bluetooth, d’une paire d’écouteurs et d’une application mobile. Le kit audio de HorseCom s’appuie sur une technologie innovante développée par des experts éthologues scientifiques, explique-t-on chez HorseCom. Cet outil permet de diffuser des musiques spécifiquement adaptées à la sensibilité des chevaux, aux exercices et aux différents contextes. » Le cavalier communique avec le cheval qui l’entend directement dans les écouteurs situés dans son bonnet. « L’usage du kit HorseCom permet de diminuer le stress induit lors d’une intervention sur le cheval par un soignant, de faciliter le travail en cadence, au coach de dialoguer avec son élève et son cheval à travers son Smartphone. »

HorseCom est un nouvel outil pour l’entraînement qui favorise une connexion entre le cavalier et son cheval, mais cela va au-delà de ce matériel car des contenus musicaux sont aussi programmés. « Nous développons aussi une production musicale pour l’amélioration du bien-être du cheval, précise Hugo Kajdas. Cela sera uniquement un outil pour l’entraînement du cheval. Il va permettre à chaque cavalier de créer sa routine avec son cheval. Nous avons aussi tester ce produit dans un contexte de maréchalerie ou de transport pour atténuer la gêne du bruit sur les chevaux. Nous avons terminé la conception du produit et nous en sommes à régler les détails sur la certification européenne, lance Hugo Kadjas de HorseCom. Nous avons réussi à rassembler un million d’euros grâce à un fonds d’investissement, Seventure Partners. La production va se faire dans la région de Dieppe pour l’électronique et le textile dans les Ardennes. Puis l’ensemble sera assemblé dans la région de Dieppe. Le produit va s’adapter à la bombe. Nous avons gagné en épaisseur par rapport aux premiers prototypes. » HorseCom qui rentre dans cette nouvelle gamme de produits connectés pour l’équitation qui arrive sur ce marché sera commercialisé à partir d’avril.