Disparition de Brigitte Grenadou
lundi 13 mars 2017

Brigitte Grenadou au milieu de ses élèves en 2014 à Lamotte Beuvron
Brigitte Grenadou au milieu de ses élèves en 2014 à Lamotte Beuvron

La nouvelle, brutale, est tombée vendredi 10 mars Brigitte Grenadou, fondatrice et gérante du Centre Equestre de Livilliers dans le Val d'Oise, est décédée des suites d'un AVC.

Agée de 62 ans, Brigitte Grenadou, cavalière et enseignante, qui avait fondé le centre équestre de Livilliers, au sud de Pontoise, en 1994, était unanimement reconnue par ses pairs.  

Emmanuel Feltesse, directeur du Centre Equestre de Jardy, lui rend hommage : "Brigitte m'a beaucoup marqué au début de ma carrière.  J'ai fait sa connaissance au centre équestre Montjoie de la Courneuve où je suis resté de 1978 à 1982, et où elle était responsable pédagogique à l'époque de Michel Benoît, malheureusement disparu lui aussi. Ensuite, nous nous sommes associés de 1982 à 1988 au centre équestre des Etangs de Carnelle, à Saint Martin du Tertre dans le Val d'Oise. C'était une femme très énergique, passionnée de pédagogie, qui avait le secret d'établir un excellent relationnel avec ses élèves. C'était une très bonne cavalière de dressage, qui était montée elle même en compétition, mais pouvait entraîner des cavaliers en saut d'obstacles et en concours complet. Ses élèves, qui venaient régulièrement participer au championnat de France à Jardy étaient très performants. Elle avait un grand sens de la préparation, les poneys et chevaux que présentaient ses élèves étaient toujours en très bel état, et très bien dressés. Elle s'est également beaucoup intéressée au spectacle équestre, notamment aux carrousels que présentaient ses élèves à Lamotte Beuvron avec succès depuis de longues années. (à  noter, le centre équestre de Livilliers pointait à la 5ème place du classement général au Generali Open de France en 2016.) Elle avait le sens de la mise en scène. Elle avait l'esprit très ouvert tout en faisant preuve d'une grande rigueur dans son équitation. Brigitte faisait preuve de beaucoup d'humanité, de respect des autres, tout en étant très énergique. Elle s'est dépensée sans compter pour son métier.  C'était une vraie bonne professionnelle de l'équitation."

Pour Alain Chaspoul, cadre technique auprès du Comité Départemental d'Equitation du Val d'Oise, "Brigitte Grenadou a été une cheville ouvrière du développement de l'équitation. Elle a énormément participé à toutes les épreuves sportives au niveau club formé de très nombreux cavaliers et enseignants, elle a eu un parcours particulièrement riche. Elle était toujours optimiste, positive, dynamique, toujours prête à se lancer dans de nouveaux projets."

Ses obsèques auront lieu le mercredi 15 mars en l'église d'Ennery (95300) à 15h30

 L'Eperon présente ses plus sincères condoléances à son compagnon Jean Michel, à sa famille, à ses amis et nombreux élèves.