Jean Maurice Bonneau aux côtés des enseignants
jeudi 16 mars 2017

Stage Bonneau Pays de la Loire 2017
Jean Maurice Bonneau entouré des enseignants présents pour le stage © Christine Marquenet

A l’initiative du comité régional d’équitation des Pays de la Loire, une quarantaine d’enseignants ont assisté, le 14 mars au Lion d’Angers, à un stage animé par Jean Maurice Bonneau.

Deux séances de travail ont été encadrées et largement commentées par Jean Maurice Bonneau. Ce dernier a mis l’accent sur l’importance de la position du cavalier, de la rigueur dans l’exécution des exercices proposés que ce soit lors du travail sur le plat, les barres au sol ou à l’obstacle. L’après-midi, un exposé sur l’optimisation de la performance a été suivi de nombreux échanges entre le grand entraîneur et ses stagiaires.

A cette occasion, le travail physique du cheval et du cavalier, le travail technique du couple, la prise en compte du mental du cavalier et du cheval, la nécessité de « savoir s’organiser » et gérer la saison de compétition, ont été largement évoqués.

« On dit que le diable se loge souvent dans les détails… », « Il faut de la méthode… L’improvisation est « accidentogène »… », « L’entraîneur doit avoir des connaissances et être positif dans ses commentaires… », « Kevin Staut m’a époustouflé par son niveau d’exigence. Il est toujours à la recherche de la perfection…Et, je peux dire qu’il m’a rendu meilleur… » sont autant de commentaires qu'ont pu entendre les enseignants, redevenus élèves le temps de quelques heures, de la part de Jean Maurice Bonneau.

Interrogé sur l’évolution de la compétition de CSO, l'entraineur a évoqué la professionnalisation du haut niveau, l’importance grandissante du chrono dans les épreuves, le fait que la compétition se poursuit toute l’année. « La qualité du travail des chevaux sur le plat s’est très sensiblement améliorée » a précisé Jean Maurice  qui a par ailleurs « regretté que les guêtres postérieures ne soient pas interdites… ».