Le MESB au Sénat
jeudi 07 décembre 2017

Le MESB au Sénat
Le MESB au Sénat © Béatrice Fletcher

Le 1er décembre dernier, le MS MESB (Master spécialisé en Sciences et Management de la Filière Equine) regroupait certains des acteurs majeurs de la filière dans les locaux du Sénat pour une journée d’échange sur le thème « Les cadres : une plus-value pour les structures de la filière équine?».

Depuis 2007, en partenariat avec l'Université de Normandie (IAE de Caen), l'Université du Kentucky ainsi que le soutien du pôle de compétitivité Hippolia, Agrosup Dijon forme des managers experts de la filière équine à travers le MS MESB. Véronique Julliand, responsable de la formation le souligne, « les étudiants arrivent avec un Bac + 5 en biologie, management, économie ou mathématiques. Certains sont juristes. Au cours des 15 mois de formation, ils sont formés à approfondir leurs capacités managériales et leurs connaissances de la filière à l’occasion de stages. »

Louis Romanet, Gilles Delloye, Marc Damians, Jacques Chartier, Eric Brion, Emmanuèle Perron-Pette, Guillaume Maupas, Aliette Forien et Anne-Catherine Loisier, parrains et marraines des 9 promotions de ce Master enregistré au niveau 1 au Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles (RNCP) avaient répondu à l’appel. Véronique Julliand le rapporte, d’après  les experts qui se sont exprimés sur le sujet (Jean de Chevigny, Jean Artuis, et Louis Romanet), il apparaît que les cadres représentent effectivement une plus value pour les structures de la filière équine car ils ont une vision politique, transverse, et internationale de la filière.  Anne Catherine Loisier, sénatrice et présidente du groupe cheval, rejoignait les intervenants sur ce point. 

Pour en savoir plus sur le MESB, rendez-vous sur http://mesb.fr/