« Un des meilleurs ouvriers de France » : les meilleurs maréchaux-ferrants de France !
lundi 29 octobre 2018

Les maréchaux-ferrants ont eux-aussi accès à un concours récompensant les meilleurs ouvriers de la profession. Retour sur le déroulé de la finale qui se tenait ce week-end à Saumur.

Les maréchaux en examen !

La dernière étape du concours « Un des meilleurs ouvriers de France » dans le domaine de la maréchalerie était organisé samedi 27 et dimanche  28 octobre à l’école nationale d’équitation (Saumur). Après une étape de sélection, six candidats ont disputé cette 26e finale qui permet aux lauréats d’obtenir, depuis 2011,  un  diplôme d’état de niveau III (équivalent à un BTS, DUT soit BAC + 2).

Lors de cette finale, l’examen comprenait une nouvelle épreuve. A partir d’un cas clinique exposé par un vétérinaire et illustré par des séquences vidéos ainsi que de nombreuses photos, les candidats ont dû répondre à des questionnaires, forger le fer et l’ajuster sur un pied modélisé et reproduit en aluminium.

Parfois des fers en plastique

 « Les fers en plastique datent d’une vingtaine d’années et sont souvent utilisés pour les chevaux qui pratiquent la discipline de l’endurance » explique le vétérinaire et membre du jury Sébastien Caure, « Ils ont l’avantage de ne pas glisser et d’être assez amortissants. En revanche ils présentent  moins de possibilités pour s’adapter à la forme du pied. Ils peuvent se coller mais la gestion de la colle n’est pas toujours  facile à gérer »

Les membres du jury attendent des d'autres qualités des maréchaux-ferrants -au-delà de la finesse et de la justesse de leur analyse, et de leur technique professionnelle pour parer, forger et poser les fers- ils doivent aussi informer et  conseiller les propriétaires et cavaliers du cheval.

A savoir

Les candidats sélectionnés ont présenté lors de cette finale une panoplie de 18 fers et un outil, qui constitue leur chef d’œuvre.
Lors de la finale, les candidats ont passé trois épreuves.

Une épreuve de forge qui consiste à forger deux fers tirés au sort parmi ceux de la panoplie, ceci afin de vérifier que le candidat est bien l’auteur de la panoplie.

Une épreuve de ferrure qui consiste à ferrer un cheval des 4 pieds en fers forgés en 2 heures 50 minutes après avoir analysé ses aplombs et sa locomotion.

L’épreuve Cas Clinique est une nouvelle épreuve créée en collaboration avec des vétérinaires. Le vétérinaire présente lors d’une conférence, avec l’appui d’un document Powerpoint, un réel cas pathologique que les juges ont diagnostiqué et traité en amont du concours. Le candidat doit proposer une ferrure qui convient à la pathologie du cheval. Il devra répondre à un questionnaire à choix multiples et des questions sur cette pathologie. Puis il forgera le fer qu’il a décidé d’appliquer et l’ajuster au pied du cheval présenté. Le pied a été au préalable modélisé et reproduit en aluminium par la société Perfect Fit Trainer®.