14, département très équin
mercredi 18 octobre 2017

Plan cheval
Le plan Cheval qui va s'articuler autour de quatre axes majeurs. Aménager, Pratiquer, Développer, Diffuser. © Photo Eric Fournier

1 fil rouge historique, le Cheval, et 4 priorités pour le 14. Le Calvados se dote d'un premier plan Cheval 2017-2021 présenté hier 17 octobre à l'hippodrome de La Touques (Deauville), épicentre d'une activité fourmillante avec des Ventes Arqana, des courses et le deuxième salon "Galop Expo".

Depuis les Jeux Equestres Mondiaux à Caen (2014), les arguments sont au point pour évoquer l'importance de la filière équine dans la grande Normandie. Le "Projet Territorial", initié par l'ancien Président de Région Laurent Beauvais, est toujours en filigrane mais le Calvados, volontariste, prend la main pour communiquer sur son plan Cheval qui va s'articuler autour de quatre axes majeurs. Aménager, Pratiquer, Développer, Diffuser. Le Calvados affirme ici des grands enjeux, impulse des actions marquantes et signe les compétences du Département sur ses terres d'excellence (1er département français d'élevage, 1er producteur de pur-sang, leader national en matière de recherche équine mais aussi sur le volume des ventes de chevaux, fort de sept hippodromes, plus de cent cinquante centres équestres et quelques 9000 licenciés). L'ensemble irrigue une économie forte, parfois plus fragile sur certains secteurs, mais globalement vecteur d'emplois non délocalisables, et de flux économiques.

Le plan du département se déclinera sur les thèmes suivants:

L'aménagement: Le département sera aux côtés des initiatives touchant la randonnée équestre. Il éditera un schéma interdépartemental des boucles équestres avec des itinéraires remarquables: chevauchée Guillaume Le Conquérant, circuit des haras, tour du Bessin.

La pratique: La pratique des sports équestres pour tous quelques soient les niveaux Amateurs ou Haut Niveau. L'appui aux compétitions telles que le CSO de Cabourg "Jumping ARSEP" et les événements du Pôle International du Cheval (PIC) à Deauville (CPEDI) est maintenu. L'enveloppe départementales consacrée à l'accompagnement des navigateurs (50 000 € par an) sera désormais partagée avec l'accompagnement des cavaliers....leadership incontestable dans ce domaine. L'accent est également mis sur l'approche thérapeutique et sociale par le cheval.

Développer: Il va s'agir de conforter l'excellence européenne du Calvados dans la santé et la recherche équine. Des travaux de recherche sont internationalement reconnus. Le Pôle Hippolia est la porte d'entrée dans ce domaine. Le C.I.R.A.L.E à Goustranville est en pointe.

Diffuser: Territoire équestre historique le Calvados entend diffuser les richesses historiques autour du cheval. En matière de préservation du patrimoine, les bâtiments équestres, et en particulier les haras, classés ou inscrits au patrimoine des monuments historiques, peuvent bénéficier de l'aide du Département à l'amélioration et à la valorisation du patrimoine bâti.

Animateur de la conférence de presse, J.L Dupont, Président du Département du Calvados a même lancé en conclusion une possible relance biennale des Equi'Days. A suivre.