Awards FEI et IJRC
vendredi 09 novembre 2012

san patrignano
L'équipe du CSI de San Patrignano

La fin de l'annéee approche et les récompenses tombent pour ceux qui ont marqué l'année 2012. La FEi et l'IJRC ont décerné leurs trophées.

Lors de son assemblée générale à Istanbul la FEI a remis ses "awards" à ceux qui ont marqué l'année au plan sportif mais aussi en raison de leur engagement pour la cause équestre.
Logiquement le double médaillé d'or en complet aux Jeux Olympiques de Londres Michael Jung  a reçu le trophée Reem Acra récopense le meilleur Athléte.
Le "HSBC Rising Star Award" couronnant le meilleur espoir revient au jeune cavalier australien Thomas McDermott. Le prix du "développement" revient à la sud africaine Sharon Boyce  pour son centre thérapeutique équestre "Shumbashaba-Horses Helping" People. C'est la néerlandaise Celia Rijntjes groom Rolf Göran Bengtsson qui succède à la Française Alice Gaillard pour le trophée du meilleur groom. Enfin la cavalière de dressage américaine  Courtney King-Dye reçoit le "Against All Odds Award" pour son action en faveur du port du casque. Grièvement blessée lors d'une chute de cheval en 2010 Courtney après plusieurs semaines dans le coma et des mois de rééducation s'est remise en selle tout en s'engageant dans la"Riders4Helmets  campagne"

Le Club International des cavaliers de saut d'obstacles IJRC a quant à lui décidé de mettre à l'honneur les organisateurs du CSI**** de San Patrignano, décernant le titre de meilleur concours du monde en 2012, une grosse satisfaction pour Alessandro Rodino Dal Pozzo, directeur du concours mais aussi pour tous les membres de la communauté de San Patrignano. La récompensefera l'objet d'une remise des prix pendant l'Olympia de Londres le 21 décembre.
Concernant l'IJRC, signalons par ailleurs que ses représentants Cayetano Martinez de Irujo, président, et Eleonora Ottaviani, directrice, ont quitté lassemblée générale de la FEI, très mécontents des nouveaux statuts de la FEI qui remettent en question le choix des délégués des cavaliers par leur propre organisation. Une séance de conciliation est prévue début décembre.