Décharge GDE: Bertrand Bélinguier , “Il faut garder espoir”

mercredi 06 février 2013

  • imprimer

Le président de France Galop apporte son soutien et celui de France Galop aux anti-gde (Guy Dauphin Environnement).

Bertrand Bélinguier largeP

Scoopdyga

Bertrand Bélinguier

Avant de participer à l'Assemblée Générale annuelle de la Fédération des Courses de Basse-Normandie, Bertrand Bélinguier s'est rendu à Nonant-le-Pin, mardi matin, afin d'apporter son soutien et celui de France Galop aux anti-GDE (Guy Dauphin Environnement), qui s'opposent à la construction d'une décharge industrielle à cinq cents mètres du bourg de Nonant, en plein cœur de terres d'élevage."Je suis venu ce matin à Nonant-le-Pin afin de renouveler la solidarité de France Galop à l'égard des éleveurs de cette région, qui ont de très légitimes préoccupations, déclare Bertrand Bélinguier. France Galop avait déjà organisé un Quinté+ baptisé Prix de la Sauvegarde des Terres de Nonant-le-Pin, le 22 septembre dernier, à Longchamp, mais je tenais à venir sur place aujourd'hui afin de voir ce qu'il en était dans la réalité de ce projet de déchetterie. Les conséquences sont encore très difficiles à prévoir au point de vue de l'environnement et il est tout à fait normal que la société mère du galop soit aux côtés des éleveurs dans cette épreuve. Installer une déchetterie ici avec un centre de tri si important est choquant dans cette région réputée pour son élevage. Faut-il rappeler, par exemple, que le dernier vainqueur du Jockey-Club, Saônois, est issu de cette région ? Le projet est déjà très avancé, mais des études économiques ont été faites et une action en référé a été introduite devant le tribunal administratif de Caen. Les associations ne sont pas les seules à intervenir dans ce référé et il faut donc attendre le résultat de la position du tribunal administratif. Étant donné les nouveaux éléments qui ont été portés à sa connaissance, je pense que le tribunal va étudier ce dossier d'une manière différente. En tant qu'organisateur de courses, France Galop a exprimé sa préoccupation quant à ce projet. Si une terre d'élevage aussi formidablement connue que Nonant-le-Pin se trouve dans une situation de doute pour l'avenir, c'est une préoccupation qui nous concerne directement. Nous avons donc exprimé nos inquiétudes auprès des pouvoirs publics. Il faut garder espoir, car le juge administratif reste à tout moment libre de faire interrompre les travaux s'il l'estime nécessaire au vu des éléments qui lui sont présentés. Je souhaite de tout cœur que la sérénité puisse revenir dans cette région et que les haras qui sont situés ici et qui sont une partie si importante de l'élevage français puissent continuer de travailler comme ils l'ont toujours fait, en ayant confiance dans l'avenir."

 Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris turf.com

David Fricaux pour Paris turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr