Forum sportif de la FEI: en attendant les grands débats….

lundi 28 avril 2014 - Lausanne (SUI)

  • imprimer

Les discussions sur une modification des statuts permettant un éventuel troisième mandat présidentiel à la Princesse Haya, ce sera mardi matin, juste avant le grand débat - ou débalage? - sur l'endurance, mais ce lundi, on a commencé au petit trot, avec la classification des CSI(O), l'étude des sols, le développement durable et le système des engagements…

 John Madden largeP

Scoopdyga

John Madden en 2009

L'Assemblée générale extraordinaire de la Fédération équestre internationale (FEI), convoquée pour permettre à la Princesse Haya de faire un éventuel troisième mandat (lire à ce sujet l'édito de Xavier Libbrecht dans L'Eperon d'avril) devait se dérouler à l'issue du 3e Forum sportif, qui se tient ces jours-ci à Lausanne, mais elle aura de fait lieu ce mardi matin à 9h00, juste avant le grand débat sur l'endurance. On reviendra donc au Forum après avoir ouvert une parenthèse AG extraordinaire… Serait-ce pour ne pas mélanger les genres et éviter que les problèmes de l'endurance ne viennent ternir le probable plébiscite? On devrait en tout cas avoir droit à des ambiances contrastées!

Une panne de moteur, sans mal!

Lors de son mot d'introduction, la Princesse Haya a demandé aux participants d'être réactifs et inventifs. "La présence des sports équestres aux JO n'est pas acquise, ces discussions sont très importantes et la présence de grands experts précieuse".
Seul autre candidat déclaré à la présidence de la FEI jusqu'ici, le Suisse Pierre E. Genecand, qui fut longtemps le président du CHI de Genève (de 1991 à 2003) avant de reprendre les rênes du tournoi de polo de Gstaad, ne sera pas là pour assister à ces deux séances très attendues, son avion ayant été bloqué dimanche sur le tarmac de l'aéroport de Buenos Aires, suite à un gros problème de moteur. Il n'arrivera que mardi à la mi-journée, mais aura toutefois le temps de discuter avec les délégués d'ici à l'AG 2014, attribuée à Dubaï et repoussée à la mi-décembre.

Pour lutter contre les pay-cards?

Nous reviendrons en détails sur les principales propositions et avancées de ce 3e Forum sportif de Lausanne dans le prochain numéro de L'Eperon, mais en voici quelques-unes, en style télégraphique. La classification des CSI(O) devrait se faire sur le modèle de ce qui est instauré aux Etats-Unis depuis 2009 et non plus seulement sur la dotation. C'est évidemment un "plus", mais il s'agit de trouver des critères tant soit peu objectifs. L'infrastructure, le sol, les parcours, le programme, l'organisation et l'accueil, les médias et les spectateurs, en insistant si possible moins sur les "facilities" que sur le nombre de chaînes de TV (Jacky Delapierre, le boss d'Athletissima, a beaucoup insisté sur ce point!) et de spectateurs. Cela demandera aussi un gros surcroît de paperasseries aux juges et autres officiels, puis à la FEI, pour trier!
John Madden, le président de la Commission de CSO, y croit, Ludger Beerbaum aussi, mais il manie aussi un brin d'ironie: "Pour être très honnête, je n'ai capté (ou pigé!) que le 50% de ce qui a été dit ici, je viens du côté pratique du sport et il ne sera pas facile d'être objectif!". John Madden a promis de tenir compte de façon importante de la qualité du plateau, du classement des paires. "Et cela permettra aussi de lutter contre les concours à pay-cards, qui invite 20 ou 25 cavaliers nettement moins cotés, car ils seront du coup moins bien notés". Dans le même temps, il a précisé que ces classements ne seraient pas dévoilés publiquement et les concours pas déclassés avant plusieurs saisons.

Contrôler les sols. A la maison aussi?

Une vaste étude sur les sols a été effectuée l'an passé par un groupe d'experts suédois emmené par le Professeur Lars Roepstorff. Plus de 400 terrains ont été examinés. Fermeté du sol, composition, souplesse et densité, répondant et élasticité, fermeté, uniformité, on a tout passé en revue et nous y reviendrons. Là encore, Ludger Beerbaum a applaudi, mais en émettant des réserves: "Et le terrain d'échauffement ? Et les paddocks à la maison?"

La FEI veut aussi progresser en matière de développement durable, comme l'a expliqué le Dr Harald Müller. Des pages internet y seront consacrées et chacun peut apporter des idées et des propositions. Pour les candidats à l'organisation de grands championnats, un dossier entier devra être consacré à ce sujet-là. Les JO de Londres ont été exemplaires en la matière, à Greenwich Park notamment, il s'agit donc de surfer sur cette vague.

La FEI a mis au point un système d'engagements très centralisé, sur la base de ce que la FFE avait fait et Gaspard Dufour l'a expliqué en détails. Reste à améliorer certains points, comme la substitution de dernière heure d'un cheval, souhaitable, car aidant au bien-être du cheval (afin d'éviter qu'un autre, moins en état de sauter, ne prenne le départ). Ne serait-il pas regrettable de disqualifier un cavalier pour un changement mal fait. Et de mettre la faute sur l'organisateur ou le juge? Eleonora Ottaviani, la directrice de l'IJRC, a bien insisté sur ce point. Et cela concernerait tout de même près de 10'000 chevaux mal entrés ces neuf derniers mois…. Gare à l'excès de zèle et de bureaucratie! Le Secrétaire général Ingmar De Vos s'est voulu rassurant sur ce sujet, mais on attendra de savoir quelle peine de substitution sera trouvée. Une amende?

Suite des débats mardi dès 9h00.

Alban Poudret

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr