Guillaume Blanc : « Il faut définir une stratégie commune à la filière équine»

dimanche 22 janvier 2017

  • imprimer

Guillaume Blanc est le directeur de l’appui à la filière équine, un poste créé par l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation. Il a pour principale mission d’aider tous les acteurs de la filière à définir une stratégie commune.

Guillaume Blanc largeL

Christine Marquenet

Guillaume Blanc

« Je suis un peu l’interface entre tous les secteurs de la filière équine. Je les aide à faire émerger tous leurs besoins. Dans un second temps, nous nous efforçons de définir les thèmes transversaux pour trouver des solutions communes à l’ensemble de la filière. Par ailleurs, la volonté de l’Etat est de mutualiser les moyens au sein de la filière équine pour diminuer les coûts et gagner en efficacité ». 

Suite à une réunion organisée le 11 janvier au ministère de l’Agriculture en présence de quatre représentants de l’état et d’une soixantaine de personnalités impliquées dans tous les aspects du monde équestre, trois commissions ont été créées et vont travailler sur:

-      La relance économique dans l’économie des courses

-      Les perspectives financières et l’uniformisation souhaitée de la TVA

-      La structuration des entreprises

A noter que sur le site internet de l’IFCE (dans l’onglet haras nationaux puis connaissances), de nombreux documents, études et vidéoconférences abordent les sujets les plus variés (les maladies du cheval, l’économie des entreprises, les recherches sur la locomotion, la gestion des prairies etc…).

En marge de cette rencontre, voici quelques  réflexions qui interpellent…

Dans le cadre du bien-être animal, la vie sociale du cheval avec ses congénères est très importante

Un éleveur ne doit jamais oublier que lors d’un croisement, le poulain aura peut-être les défauts de ses deux géniteurs…

La chasse à courre est interdite depuis une dizaine d’années en Angleterre, au nom du bien-être animal…

La consommation de viande chevaline a permis à la France de conserver ses races de chevaux de trait…

Les nouveaux débouchés pour les chevaux de trait impactent aussi le matériel de traction….On conçoit par exemple des remorques basculantes hydrauliques…

La filière équine est très riche par sa diversité mais reste une petite filière. On dénombre en France 64 races d’équidés et, il y a 100 fois plus de vaches mises à la reproduction que de poulinières…

La filière génère tout de même 180 000 emplois

La congélation de la semence a débuté en 1 949. La préservation du sperme dans l’azote liquide n’a pas de limite dans le temps…

Dans le cadre des transferts d’embryon, la part de l’éducation d’une poulinière porteuse est importante… Une mère porteuse de race « trotteur » assure le « pré-entraînement » du poulain pour cette discipline

La qualité et la quantité de la semence d’un étalon peuvent varier en fonction de son attirance pour chacune d’entre elles. Des étalons ont parfois des attirances particulières pour les juments grises…

Le nombre de poulinières, en moyenne par éleveur, est de deux…

En ce qui concerne la TVA, si un poulain est vendu, la TVA est de 10 % et si c’est un cheval de sport, la TVA est de 20 %

Christine Marquenet

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr