Jan Bemelmans pour la France

lundi 07 janvier 2013

  • imprimer

Cela faisait des mois que le nom de Jan Bemelmans était sur beaucoup de lèvres pour une action renforcée auprès des dresseurs français, Hans Heinrich Meyer zu Strohen manquant de disponibilité, depuis le CDI de Saumur, où la possibilité qu’il arrête sa collaboration de quinze ans avec l’Espagne était évoquée.

bemelmans largeP

Jean Bemelmans - Ph. Jocelyne Alligier

Et la rumeur grandit lorsque la fin de son contrat avec l’Espagne devint officielle,ce qui nous amenait à écrire dans L’Eperon d’octobre (à lire ici!) que la disponibilité de Jan Bemelmans était une formidable opportunité pour la France. Puis ces dernières semaines, après consultation des cavaliers, il fallait encore attendre la nomination du directeur sportif du haut niveau avant d’annoncer que Jan Bemelmans avait accepté de s’occuper du dressage français. Après les refus de Philippe Léoni, Patrick Caron puis Jean-Maurice Bonneau, il n’y a toujours pas de directeur sportif à la Fédération, mais un programme de stages est déjà établi avec l’entraîneur allemand, d’origine belge, dont le premier aura lieu aux Bréviaires (78) les 20 et 21 janvier. Il devrait ainsi intervenir quasiment chaque mois auprès des couples déjà au grand tour et ceux qui l’abordent pour des stages de deux jours ou lors de certains concours, comme à Vidauban (CDI3*), puis probablement au séminaire des entraîneurs en mars, au CDIO de France (Vidauban) et aux championnats d’Europe. En tout, une centaine de journées d’intervention, soit quasiment deux fois plus que ce que faisait Monica Theodorescu, devenue depuis entraîneur nationale  des Allemands.

 L’arrivée de Jan Bemelmans,qui, outre son expérience au plus haut niveau, présente le grand intérêt comme M. Theodorescu d’ailleurs de s’exprimer en français, devrait être confirmée lors de la réunion du prochain Comité directeur. Mais, notre confrère Eurodressage écrivait déjà le 31 décembre que sa nomination avait été approuvée lors de l’Assemblée générale de la FFE en décembre.  Le dressage a beaucoup de chance que ce dossier ait avancé malgré l’absence de direction du haut niveau, car les Jeux mondiaux en Normandie, c’est dans vingt mois et ce ne sera pas de trop pour tenter d’amener au niveau requis les quelques couples qui semblent pouvoir y jouer une carte en équipe.

Marie Hélène Merlin

  • imprimer

0Commentaires

ELODIE A | 08/01/2013 18:11
C'est une honte d'avoir une fédération aussi incapable !
La dictature version Lecomte n'a pas finit de faire des dégâts.
DANIEL A | 08/01/2013 08:51
Tous mes voeux ...


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr