La FFE dévoile son projet sportif et surtout ses effectifs

jeudi 14 février 2013

  • imprimer

Puisque toutes les équipes qui encadrent les disciplines sont maintenant en place, la Fédération Française d’Equitation a dévoilé ce jeudi matin, à Paris, son projet sportif. Autour du président Serge Lecomte et du Directeur Technique National Pascal Dubois, tous les DTN adjoints, les entraineurs et sélectionneurs étaient réunis pour ce rendez-vous face à la presse. Avoir l'interview de Philippe Guerdat

conf  presse ffe 2013 largeL

Claude Bigeon

Jan Bemelmans, Philippe Guerdat, Thierry Touzaint, Serge Lecomte et Pascal Dubois

Premier à s’exprimer, Serge Lecomte a d’ailleurs tenu à signaler que si certains trouvaient le délai un peu long pour ces annonces, la FFE était « la première fédération olympique à présenter son projet » en France. L’objectif affiché, c’est les médailles ! Aux Jeux Equestres Mondiaux dans un premier temps, mais aussi aux prochains Jeux olympiques de Rio. « C’est d’ailleurs plus un plan sportif, précise le président, puisque dès qu’un cavalier arrive, on veut lui proposer tout de suite un projet sportif, qui puisse l’emmener du plus bas, au plus haut niveau. J’estime, dans ce sens, avoir fait beaucoup pour le sport. Nous travaillons dans le long terme, et on ne va pas tout changer à cause d’une contre performance, celle des derniers JO. Soyez tous convaincus de notre entêtement à préparer de la meilleure des manières les prochains JEM. »
Après cette introduction, le DTN appelait au micro tous les protagonistes de chaque discipline. Si l’on ne note pas de changement de personnes, de méthodes d’entraînement  ou de modes de sélection en voltige, en attelage, en endurance et en reining, on ne sait pas encore qui remplace Fanny Delaval (partie dans la cellule sportive des prochains JEM) à la tête du para-équestre.
Ce sont surtout les trois disciplines olympiques qui intéressaient l’assemblée, avec des nouveaux venus, ou des revenants.
Thierry Touzaint est, on le sait, de nouveau à la tête du complet, aux côtés de Michel Asseray, nouveau DTN adjoint. «  J’étais étonné qu’on me demande de revenir, mais c’est avec joie que je suis là, et je n’ai pas changé, je suis toujours un chasseur de médailles. Il nous manque aujourd’hui des leaders, des bons chevaux de dressage, et nous faisons actuellement un état des lieux, j’ai besoin de reconstruire tout ça. »
Jan Bemelmans, très reconnu sur le plan international, a quitté les Espagnols pour venir aux côtés des dresseurs français. « Après un premier stage à Lamotte Beuvron la semaine dernière, je suis très positif. On va apprendre à se connaître avec les cavaliers, et cela va se faire toute cette saison, à l’entraînement mais aussi sur les concours, car on a manqué d’un travail hivernal. Mais ce que je veux mettre en place de façon prioritaire, c’est un véritable travail d’équipe, avec comme premier objectif les JEM. »
Enfin, après plusieurs semaines de discussions, le saut d’obstacles a lui aussi quelqu’un à sa tête, en la personne de Philippe Guerdat. Lui qui a entrainé les jeunes cavaliers suisses, les Espagnols, les Ukrainiens, puis les Belges, est désormais entraineur et sélectionneur français. « Il y a dix jours je ne pensais pas être là, même si l’on parlait déjà avec certains cavaliers depuis quelques temps. Ce n’est pas simple de quitter la Belgique, mon équipe de cœur, mais c’est un challenge que je ne pouvais pas refuser et je suis fier d’accompagner cette magnifique équipe. Les objectifs sportifs sont plus élevés que dans le poste que j’occupais avant, mais je vais donner la chance à un maximum de couples, élargir un peu les effectifs. » (Ecoutez l’interview de Philippe Guerdat en vidéo)
Si l’on sait que Philippe Guerdat fait partie de ce projet à temps plein, Serge Lecomte ne souhaitait pas s’exprimer sur ce sujet. « Ce n’est pas d’ordre sportif ! Les clauses des contrats qui unissent la FFE et les protagonistes des différentes disciplines ne regardent qu’eux. » Le budget n’a donc pas été évoqué. On apprendra simplement que « la FFE  a fait des efforts concernant l’encadrement humain et les compétences mises en place. Les moyens se développeront en fonction des besoins tout en restant bien ancrés dans la réalité économique que l’on connaît. » On aurait souhaité en savoir plus mais Serge Lecomte refusera notre interview vidéo, en soulignant qu’il s’était déjà exprimé au micro d’Equidia. Il reste donc peut-être quelques efforts en matière de communication, au risque de ne pas paraître transparent.
En tout cas, tout est prêt, il n’y a plus qu’à comme on dit !

Lors de cette conférence, nous avons aussi appris les concours choisis par l'équipe de France en vue de se qualifier pour la grande finale du circuit "coupe des nations". En effet, chaque équipe doit choisir en début de saison quatre concours qui compteront et lors desquels elle pourra marquer des points. (Chaque nation pourra aussi participer à d'autres concours.) Pour les Bleus, ces quatre concours sont : La Baule (obligatoire puisque la France organise), Rome, Aix la Chapelle, et Hickstead. La France prévoit aussi de participer à Rotterdam et à Dublin.

Mehdi Jedraoui

previous video
next video
  • imprimer

0Commentaires

CLAUDE G | 15/02/2013 00:20
claude girerd : Serge Lecomte -qui ne mérite pas les majuscules - ne changera donc jamais . Mais il le paiera fort cher un jour, d'une manière ou d'une autre. parceque les cavaliers et chevaux français ont démontré leur évolution dans beaucoup de domaines, sans lui.MERCI aux Français qui ont et continuent d'apporter leur soutien et contribution .EUX pourront etre fiers de leur action, les résultats dans les prochaines années le prouveront. gardez tous l'espoir !!!
BERNARD L | 14/02/2013 18:39
Monsieur Lecomte semble très sur de lui,il devrait s'engager à demissionner en cas d'échec en cso aux championnats d'Europe.
Par ailleurs,comme licenciés et engageurs,c'est avec notre argent que Monsieur Lecomte paie les entraineurs il serait normal que soient portés à notre connaissance les éléments de rémunérations et clauses diverses des contrats.


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr