La France exclut le Cheval de la PAC
mardi 06 septembre 2016

En juillet, à Rio, deux médailles d’or par équipe ont récompensé l’excellence de la filière cheval française.
Pendant ce temps là, à Paris, et au mépris de la loi sur les territoires ruraux de 2005, les services du ministère de l’Agriculture ont décidé de marginaliser les professionnels du cheval de l’ensemble du secteur agricole !
En effet, l’inscription franco-française des activités équestres sur la liste négative d’activités non-éligibles aux aides de la PAC, exclut bon nombre d’exploitants agricoles équestres des actifs agricoles - notamment des jeunes agriculteurs et des polyculteurs-éleveurs - déjà fortement touchés par la crise économique, les nouveaux rythmes scolaires et bien entendu la hausse de la TVA. Pour la FNSEA, JA, la FNC et le GHN, le cheval est produit agricole et doit le rester, comme l’ont affirmé Xavier Beulin, Président de la FNSEA et Pascal Bioulac, Président du groupe cheval au COPA, lors du meeting de la FNSEA à Lamotte-Beuvron. Et Jérôme Despey, Secrétaire Général Adjoint de la FNSEA, de rappeler : « Revendication, proposition et solution, sont trois disciplines du syndicalisme, comme le sont dressage, cross et obstacle pour le concours complet d’équitation ».
Alors place à la mobilisation dans les territoires.