Le CREIF aux Arts Forains
mardi 16 février 2016

Le public était bien présent
Le public était bien présent © Béatrice Fletcher

Toute l'équipe du Comité Régional d'Ile de France, qui met un point d'honneur à tenir son séminaire annuel dans des lieux non seulement différents mais originaux, a réussi son pari pour cette édition 2016 en choisissant le magnifique Musée des Arts Forains, implanté depuis 1996 dans les anciennes halles aux vins de Bercy à Paris.

Si l'ambiance festive, créée par les manèges de la belle Époque et les nombreux chevaux de bois a instantanément séduit les participants, les sujets abordés par les divers intervenants étaient parfois bien plus sérieux, à l'image de l'actualité juridique et fiscale de la filière. Financement des formations professionnelles, ancrage agricole des structures équestres, TVA, déclaration sociale nominative des salariés, complémentaire santé, Compte Personnel de Formation, ou encore accessibilité des établissements au public en situation de handicap étaient décryptés en détails et avec une grande clarté par Jean-Marie Laurent, délégué général du GHN.

Comme chaque année, Laurent Mézailles, coordinateur des formations auprès du CREIF, lançait un appel appuyé aux dirigeants d'établissements à profiter des nombreuses actions gratuites mises à leur disposition sur le thème de la gestion, de l'amélioration des compétences techniques et pédagogiques, ou des stratégies destinées à élargir leur clientèle. Benoît Cayron Renault, responsable de la communication, se faisait ensuite le porte parole du CREIF pour lancer un appel aux établissements franciliens dans le soutien au projet de la candidature parisienne pour les JOP (Jeux Olympiques et Paralympiques, nouvelle appellation) de 2024, que le président François Lucas considère avec beaucoup d'optimisme, notamment grâce à la tenue à Versailles des épreuves équestres.

Hervé Delambre, président de la Fédération Internationale de Tourisme Equestre, se montrait beaucoup moins enthousiaste sur sa spécialité en soulignant un désamour certain de cette activité (-4,5% de licences), malgré les atouts indéniables proposés par la région. Ce thème de la baisse de licences, en particulier chez les primo accédants (-6, 47%) était également abordé sans concession et avec lucidité par Mathias Hébert, responsable communication de la FFE.

Au registre des solutions, les projets "Poney Ecole", "Equitation Pour Tous", la future plateforme "A Cheval en France", destinée à mettre en lumière les produits équestres proposés par les établissements, ainsi que le nouvel ouvrage des "Galops Poney", créés pour attirer les plus jeunes vers un projet à la fois ludique et éducatif. Comme chaque année, le CREIF donnait ensuite la parole à des représentants de disciplines "méconnues", à savoir l'Equifun et l'attelage. La dernière intervention de la journée était réservée à l'actualité de l'apprentissage dans la filière équestre, premier employeur en région Ile de France avec 334 apprentis. Suite à la présentation de l'enquête économique et régionale par Pascal Marry, suivie de l'AG du Comité Régional, le Musée des Ars Forains prenait vie pour une soirée de gala particulièrement réussie.

Pour en savoir plus sur ce lieu magique http://www.arts-forains.com

Pour tout savoir sur les résultats de l'Assemblé Générale http://www.cheval-iledefrance.com/