Olivier Klein à la tête de l’IFCE

mercredi 02 octobre 2013

  • imprimer

Le décret du Président de la République du 30 septembre 2013, publié mercredi 2 octobre 2013 au journal officiel, officialise la nomination d’Olivier Klein, un proche de Serge Lecomte, à la tête du conseil d’administration de l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE).

Olivier Klein largeP

©FFE-PSV

Olivier Klein

Le conseil d’administration de l’IFCE est composé de 22 membres dont 7 représentants de l’Etat, 4 représentants du personnel et 11 personnalités.
Le décret du 30 septembre portant Olivier Klein à la tête de l’IFCE fait suite à l’arrêté du 18 septembre qui portait nomination de 8 membres au sein du conseil d’administration de l’établissement, sur les 11 nommées en qualité de « personnalités qualifiées ». Ces 8 membres sont Olivier Klein, trésorier de la FFE, Bernadette Bourzai, Sénatrice de Corrèze,  Pascal Bouliac, président du GHN et directeur du Parc équestre de Lamotte-Beuvron, Pascale Boutet, cavalière, Louis Romanet, pour le Galop, Jean Lesne, pour le Trot, Henry Brugier, pour l’élevage sport, Isabel Conan, pour l’élevage Trait. S’ajoutent à eux, statutairement, le président de la FFE, Serge Lecomte, celui de la SHF, Yves Chauvin, et le chef des sports équestres militaires, Olivier Couve (voir leurs CV dans le communiqué de l’IFCE en cliquant ici).
Malgré la tentative d’intervention des représentants de l’élevage auprès des ministères pour que l’un des leurs prenne la succession du préfet Jean-François Etienne des Rosaies à la tête de l’IFCE, c’est bien une main-mise de la FFE sur l’organisme pourtant en bonne partie hérité des Haras nationaux, à forte tonalité élevage, qu’il faut craindre. Avec la présence au sein du conseil d’administration de Serge Lecomte et de deux de ses plus fidèles lieutenants, Pascal Bouliac et Olivier Klein, dont ce dernier à la présidence, la FFE est en effet en position de force. Une « OPA », si l’opération devait prendre cette tournure, qui inquiète semble-t-il également au sein de l’autre composante de l’IFCE, à savoir l’ENE (Ecole nationale d’équitation), où certains craignent de voir l’illustre établissement passer dans l’ombre du Parc équestre de Lamotte-Beuvron. 
Quoi qu’il en soit, c’est ce conseil d’administration pour partie renouvelé qui accompagnera l’IFCE dans la réalisation de son deuxième contrat d’objectifs et de performance 2014/2016, actuellement en préparation.

Emmanuel Jeangirard

  • imprimer

0Commentaires

PHILIPPE P | 02/10/2013 19:01
C'est un sursaut de bon sens qui arrive un peu tardivement .
La FFE est quand même plus légitime que le monde des courses (via le fonds eperon) pour s'occuper de l'élevage et de la formation nécessaires à la filière sport .

Ph. POPPE


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr