Oups ! Ca coince toujours au Pin.
dimanche 02 avril 2017

Haras du Pin
Quel avenir pour le Haras du Pin..? © Eric Fournier

Les services de la Préfecture viendraient d'annuler vendredi 31 mars dernier l'élection de Christophe de Balorre à la tête de l'établissement public administratif (E.P.A) Haras du Pin "pour une question de procédure" selon la presse régionale.

Nouveau rebondissement, nouveau retard pour le Pin qui perd du terrain au fil des mois, nouveau tacle et coup de pied en vache, nouvel effet collatéral de la bagarre Morin versus Lambert dans l'Orne....et toujours aucun Grand Projet au Versailles du Cheval. Bon courage à Séréna Pouset, toute nouvelle directrice des lieux, pour trouver sa place et faire émerger un projet, même embryonnaire, dans ce climat politique détestable qui ne sert pas les intérêts du site. Il lui faudra de la ressource! Pour quel projet? Quelle stratégie? On l'ignore. Mais au delà du dossier du haras Pin ou bien en parallèle, c'est selon, il semble que Messieurs Lambert et Morin aient un différent persistant de longue date avec le dossier G.D.E en toile de fonds. Hervé Morin lançait dernièrement à nos confrères "Le seul projet d'Alain Lambert pour le Haras du Pin, c'était G.D.E"

Quant à Christophe de Balorre, poulain d'Alain Lambert lui même ancien président de l'E.P.A, il n'aura occupé la présidence éphémère de l'E.P.A Haras du Pin que vingt deux jours avec une déclaration pour le moins osée et/ou anachronique "relancer l'étalonnage au Haras du Pin". A n'y plus rien comprendre alors qu'il y a quelques semaines les efforts (pourtant réfléchis, ndla) des socio professionnels de la SCIC Haras du Pin étaient vains et que l'aventure de la coopérative se soldait par un échec. Faire revenir des étalons au Haras du Pin? L'histoire serait un éternel recommencement? Il faudra donner des gages de sérieux de cette proposition si elle est reprise par le successeur de Christophe de Balorre .