Tarbes, Compiègne, Hennebont et Lamballe cédés aux collectivités territoriales
jeudi 21 juillet 2016

Lamballe haras
Lamballe haras © Paul Dubos

Mardi 12 juillet 2016, s'est tenu le conseil d'administration de l'Ifce qui a notamment examiné l'avenir de huit sites dans le cadre du redimensionnement de l'implantation de l'Institut.

Le conseil d'administration de l'IFCE a voté mardi 12 juillet des décision sur l'avenir de huit sites. Ainsi il a été décidé que

- Quatre sites : le Haras national de Tarbes, le Haras national de Compiègne, le Haras national d'Hennebont, et le Haras national de Lamballe, seront cédés directement à des collectivités territoriales.

- et quatre autres sites,  le Haras national d'Aurillac, le Haras national de Saintes, le Haras national de Pau-Gelos, et le Haras national de Saint-Lô, seront directement transférés à la SOVAFIM (une société détenue en totalité par l'Etat dont la vocation est de commercialiser au mieux des intérêts publics des biens immobiliers atypiques) qui prendra en charge leur cession ultime.

Rappelons qu'une proposition émanant des collectivités territoriales ( la Région Normandie, le Département de la Manche, Saint-Lô agglo et la Ville de Saint-Lô) avait été offerte pour le Haras national de Saint Lô à 1 million d'Euros. Cependant le conseil de l'IFCE a jugé qu'elle avait été reçue hors délai et n'a pas été jugée acceptable en l'état. La direction a été mandatée pour négocier un accord qui puisse être présenté à une réunion ultérieure du conseil d'administration. En l'absence d'accord, le site serait transféré à la SOVAFIM.