Thierry Ardisson « G.D.E est une entreprise toxique »

dimanche 10 février 2013 - Nonan le Pin (14)

  • imprimer

Animateur de choc de la réunion publique du 9 février à Argentan, l’homme en noir Thierry Ardisson, vedette des médias, a rejoint depuis un an la cause des antis G.D.E qui luttent avec acharnement contre l’implantation de la décharge industrielle « Guy Dauphin Environnement » (G.DE.) à Nonant Le Pin (61).

ardisson largeL
Nonan le pin largeL

previous video next video

« C’est la première fois que je mets ma notoriété au service d’une cause. Le projet de G.D.E est un non sens. Il ne devrait même pas exister ! C’est une verrue !» a-t-il lancé en ouverture de la réunion publique sous le Chapiteau de l’Université Populaire du Goût de Michel Onfray. Il n’en fallait pas plus pour que claquent les premiers sifflets et applaudissements des 600 personnes  mues par la même obsession « G.D.E c’est la mort de notre région, c’est la ruine de la filière cheval, l’extinction d’un savoir faire reconnu mondialement, le cancer du futur paysage ornais » entendait t’on en bruit de fond. Près d’une dizaine d’intervenants, dont de nombreux politiques de tout bord et des spécialistes maîtrisant parfaitement les subtilités d’un dossier que tous s’accordent à dire qu’il est compliqué mais hautement légitime, ont pris la parole pour exposer leur engagement contre la décharge de Nonant Le Pin. Les exposés sérieux et argumentés, ont fait mouche. 

Thierry Ardisson semble pour l’heure n’avoir qu’une vision superficielle du dossier. Ses petites phrases assassines à l’encontre de G.DE, son expérience du tacle, son verbe acéré, le tout associé à des mots choisis pour relancer le débat, mettre le doigt là où ça fait mal et s’attacher l’adhésion d’une foule conquise par avance, sont de nature à laisser penser que son engagement dans la lutte ne sera pas feint. Il ne mâcha pas ses mots pour cristalliser le ressentiment de toute la région envers l’industriel normand qu’est Claude Dauphin (fils de Guy Dauphin fondateur de G.D.E). Et d’interpeller Hervé Morin sur le « laisser faire » du précédent gouvernement. Ou encore de jeter un pavé dans la mare en évoquant « les « relations douteuses qui pourraient exister entre Alain Lambert (Président du C.G 61) et l’industriel Claude Dauphin, possible employeur du gendre d’Alain Lambert ». « Enquêtez ! Enquêtez » lançait une voix musclée du fond de la salle. Quant à l’ancien ministre de la Défense Hervé Morin, son apparition tardive fut brève et l’élu haut normand se serait rapidement éclipsé après son intervention. Il n’est pas réapparu au premier rang. Une attitude peu solidaire pour un éleveur de pur-sang ? Une personnalité comme Thierry Ardisson aura sans doute le mérite de ne pas parler la langue de bois pour dénoncer les incohérences du projet G.D.E si elles sont avérées et prises en compte. Thierry Ardisson a accordé une interview à Eric Fournier. Magnéto !

Eric Fournier

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 85 - Anne-Sophie et Arnaud Serre

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr