Un millésime acté favorablement par les adhérents
jeudi 20 décembre 2018

Pascal Deboudt, Président du CRE CVL
Pascal Deboudt, Président du CRE CVL a évoqué les rapports moral et financier du dernier millésime © Catherine Roux

Ce dernier lundi, le Comité régional d’Equitation du Centre Val de Loire (CRE CVL) menait diverses opérations au Parc équestre dont l’assemblée générale ordinaire et les Assises Régionales du développement.

L’assemblée générale rassemblait peu de monde sur le terrain, le Comité Régional ayant opté pour l’opportunité du vote au scrutin électronique (solution clé en main et procédure moins coûteuse). Les votes ont approuvé le rapport moral à 83 %, le rapport financier à 80 % et le rapport prévisionnel à 76 %. Parmi les grandes lignes énoncées (la totalité des documents sont consultables sur le site du CRE CVL), le Président Pascal Deboudt précisait la présence de 534 structures sur le territoire, total en augmentation « ce qui n’est peut-être pas bon signe dans la situation actuelle » assurait-il et 31828 licences enregistrant cette fois une baisse de 3.80 %. La région enregistre également 9718 licences compétition avec une légère hausse sur le millésime précédent. Au plan des activités, les championnats régionaux sur treize disciplines et le Grand régional (21 étapes et 5 disciplines) ou encore sept rendez-vous internationaux ou Grand National ont jalonné la saison. La région a toutefois enregistré une baisse de 8 % en termes d’organisation de concours. Avant de commenter le rapport financier qui présente un solde net de - 18.453 €, Pascal Deboudt confirmait quelques points. La formation professionnelle continue connaît un taux moindre de participation alors que son avenir semble compromis du fait du désengagement des organismes partenaires qui apportaient leur concours financier par le passé (l’une des raisons évoquée étant l’obligation que les intervenants soient inscrits « formateurs »). Dans le cadre des actions de développement au service des clubs, le CRE a compté une bonne mobilisation régionale lors des Assises des Sports équestres ou l’événement Cheval et Différences. Neuf clubs se sont également investi dans le Plan Régional Qualité qui leur a permis d’obtenir une aide de la Région à l’investissement d’équipements au sein de leur structure. La dernière partie concernait les actions à venir dont la nouvelle mouture du Grand Régional, un événement d’ampleur à Chambord. Ce jour même les clubs étaient invités à participer aux « Assises du Développement ».  

Une initiative régionale pour échanger et initier des directions 

 Une cinquantaine de personnes intéressées ont participé dès le matin à l’événement mis en place par le CRE CVL avec pour mot d’ordre : « Séduire, ouvrir, accueillir et fidéliser » ou comment garder ses clients et transformer les piétons en cavaliers. Les protagonistes ont proposé une séance plénière et trois tables rondes. Les intervenants ont présenté les pistes pour mieux cerner les attentes des consommateurs entre loisir et sport ainsi que les outils pour leur répondre. Les restitutions des tables rondes soulignent les desiderata en matière de services liées aux licences et aux clubs. Au plan de la formation initiale et la formation continue, plusieurs pistes ont été évoquées afin d’ouvrir le panel des animations et la formation d’enseignants pluri disciplinaires. Il semble exister trop de spécialisation. Faire évaluer les compétences « animation » serait de bon augure avant d’entrer dans le cycle formation. Enfin, les nouveaux produits à proposer à la clientèle ont été mis en évidence. On s’aperçoit vite que chaque structure doit se positionner de son propre chef de manière ponctuelle, ce qui pourra ouvrir ensuite sur une stratégie dans la durée. Sur les questions de la communication pour promouvoir les projets, tous ont convenu de la priorité des actions individuelles novatrices qui peuvent s’appuyer sur les idées proposées par la FFE ou le CRE.