Une Gouvernance pour une filière unie
jeudi 08 février 2018

gouvernance
gouvernance

Les Présidents des cinq organismes représentatifs de la filière équine française, France Galop, La société LeTrot, la Fédération Française d’Equitation – FFE, la Société Hippique Française – SHF, la Société Française des Equidés de Travail – SFET se sont réunis le 6 Février 2018 à 14h au Palais du Luxembourg (Sénat), à l’invitation de Madame la Sénatrice Anne Catherine Loisier et avec la participation de Madame la présidente du groupe d’études cheval à l’Assemblée Nationale, la Députée Martine Leguille Balloy, pour entériner la création de la Gouvernance de la filière Cheval

Après des échanges les personnes présentes ont acté les 6 articles constituant la Charte du Comité de Gouvernance de la filière équine française pour promouvoir d’une seule voix ses intérêts communs sous l’enseigne « Filière Cheval », en tant qu’interlocuteur représentatif de la filière auprès du Gouvernement, du Parlement, des institutions européennes et des organisations européennes pour les sujets d’intérêt commun du monde du cheval.

"C'est déjà un grand pas " commente le Président de la SHF, Yvon Chauvin, joint aujourd'hui " Se réunir, se mettre d'accord sur la charte, c'est acté et puis cela apporte de la clarté à l'intérieur de notre filière en identifiant les organismes qui en sont représentatifs. Le but de cette gouvernance est d'avoir une filière unie. Maintenant  on va se mettre au travail ensemble. ".

 

Les sujets sont aussi nombreux  que la filière est complexe et diversifiée mais les premiers travaux et réflexions de ce nouveau comité vont porter sur : la mise en place d’une politique nationale du cheval et notamment sur les différents financements de l’Etat, dans la perspective de l’élaboration d’un contrat de filière ; les modalités d’application d’un taux réduit aux activités de la filière au regard de la proposition formulée par la Commission européenne sur les taux de TVA ; l'harmonisation des conditions de fonctionnement des opérateurs de paris, le soutien à des JO 2024 s'appuyant sur des équipements existants et visant à pérenniser les infrastructures dédiées au cheval, l'adaptation de la réglementation du transport des équidés

 

 Le premier Président élu ce 6 Février est Dominique de Bellaigue, Président de la société Le Trot. "Il est prévu une présidence tournante avec un changement de président tous les 6 mois" indique Yvon Chauvin "et le comité doit se réunir une fois par trimestre au minimum."