Vers plus de sécurité en complet ?
mercredi 26 octobre 2016

Chute complet
De nombreux accidents graves ont entaché la saison 2016 de concours complet © Sccopdyga

Un comité de la Fédération Équestre Internationale, destiné à analyser la gestion des risques en concours complet, s'est réuni pour la première fois à Lausanne le 19 octobre. Présidé par l'Américain David O'Connor, le groupe cherche à minimiser les facteurs de risque en complet, en insistant sur la nécessité de mettre en place des mesures à l'échelle mondiale.

Chef de piste, cavaliers, entraineurs, vétérinaires... Sept personnes, aux profils et nationalités variés, travaillent aux côtés de David O'Connor dans cette vaste entreprise pour rendre le concours complet mondial plus sûr. Grâce au cavalier et entraineur de l'équipe du Japon Laurent Bousquet, la France prend activement part à ces nouvelles réflexions.

"Cette réunion était un très bon point de départ pour le groupe", a déclaré le président David O'Connor. "Nous aimons tous notre sport et nous connaissons les risques qui y sont inhérents, mais la communauté du complet doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour rendre la discipline plus sûre pour nos cavaliers et pour nos chevaux". La secrétaire générale de la FEI, Sabrina Ibanez, note quant à elle l'importance de ces réflexions après les terribles accidents de cette année : "Cette première réunion met en exergue nos efforts concernant la sécurité. Le sport a souffert de terribles pertes cette année, qui nous ont profondément affectées. La vaste expertise des membres qui composent ce groupe va jouer un rôle crucial dans notre travail futur sur la sécurité".