Cagnes-sur-Mer : le foyer de rhinopneumonie sous contrôle
vendredi 05 janvier 2018

A la veille de Noel, les instances sanitaires de l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer annonçaient l'apparition de cas de rhinopneumonie dans une des écuries basées sur le site. Des prélèvements ont rapidement été effectués au sein de l'effectif touché, révélant deux cas de la maladie : le cheval malade et un cheval porteur sain. Ce dernier, bien qu’en pleine forme, a été immédiatement isolé, tandis que les "trois chevaux isolés précédemment par précaution suite à des fièvres légères se sont révélés négatifs pour le virus de la rhinopneumonie. La fièvre ayant disparu et après examen clinique, deux d’entre eux ont été autorisés à regagner leurs écuries, le troisième reste à la clinique en suivi médical pour une toux légère sans rapport avec la rhinopneumonie", relatait alors France Galop dans un communiqué.

Cinq jours plus tard, aucun nouveau cas n'a été détecté et les courses se déroulent normalement sur l'hippodrome.