FEI : verdict rendu sur l'EPO
mercredi 29 mars 2017

Le tribunal de la FEI a rendu son verdict concernant deux cas de dopage impliquant l'EPO humaine retrouvée sur les chevaux Sur et Centurion lors du CEI* de Doha le 22 avril 2016.
Le Tribunal de la FEI a imposé une suspension de deux ans à l'entraîneur des deux chevaux, Mohammed Ali Khalifa Al-Attiyah, qui a admis qu'il avait administré de l'EPO aux chevaux juste avant la compétition. Les cavaliers Abdulla Mubarak Rashed Al Khaili et Mohd Butti Ghemran Al Qubaisi qui n'ont pas commis de faute et de négligence significative ont vu leur suspension réduite de 2 à 1 an. L'entraîneur et les cavaliers ont désormais 21 jours pour faire appel de cette décision

Décision du Tribunal à consulter ici