Le scandale des juments saignées
vendredi 06 octobre 2017

Le journal Libération fait état aujourd'hui du terrible martyre de juments en Argentine et en Uruguay. " Des «fermes à sang». L’expression, glaçante, résume bien le sort sinistre réservé aux animaux exploités dans des hangars plantés dans la pampa. C’est en enquêtant sur le commerce de viande de cheval que deux associations de défense animale, l’une suisse, TSB (1), l’autre allemande, AWF (2), ont découvert puis approché cinq de ces «fermes» situées en Argentine et en Uruguay. Leur business ? Prélever du sang sur des juments enceintes. Durant leur gestation, entre le 40e et le 120e jour environ, les juments produisent une hormone spécifique qui intéresse beaucoup l’industrie pharmaceutique ; une hormone largement utilisée dans les élevages car elle permet de programmer les naissances" apprend on malheureusement sur le site Libération.fr

Lire l'article ici