Nouveau scandale sur la viande de cheval

mardi 17 décembre 2013

  • imprimer

C’est une large opération qui a été déclenchée ce lundi 16 décembre dans 11 départements du Sud de la France. Elle révèle de nouveaux traffics de viande de chevaux qui proviennent de laboratoires pharmaceutiques ou de centres équestres.

allemagne-cheval largeL

Ph. Paul Dubos

Cette viande présente t-elle un risque pour le consommateur ? A ce stade de l’affaire, le risque sanitaire n’est pas encore estimé explique le Ministre délégué à l’Agro-alimentaire, Guillaume Garot.
La fraude est d’un ordre encore différent de celle de la célèbre affaire Spanghero. Elle couvait depuis plusieurs mois. En France, comme en Europe, des traffics gangrènent en effet le secteur de la viande animale, comme l’avait déploré les sénatrices Sylvie Goy – Chavent et Bernadette Bourzai lors de la sortie de leur rapport sur la filière viande en juillet dernier. Des fraudeurs de plus ou moins grande envergure, qui sont parfois très organisés ternissent l’image d’une filière.
Dans ce nouveau scandale, ce n’est pas une tromperie qui a consisté à insérer de la viande de cheval dans des plats vendus pour de la viande de bœuf. Mais la problématique rejoint des cas similaires ces derniers mois : les chevaux qui se sont retrouvés à l’abattoir, et donc dans les assiettes, sont des équidés qui étaient impropres à la consommation. La falsification des documents d’identité est mis en exergue. Cela renforce la nécessité d’un système de centralisation. Le dirigeant d’une entreprise de Narbonne (La Narbonnaise des viandes) est suspecté d’avoir joué un rôle dans ce traffic. Les chevaux auraient été achetés au laboratoire. Les reventes du laboratoire étaient effectuées de façon transparente et dans la légalité, les chevaux étant alors exclus de la filière bouchère. La société narbonnaise les aurait rachetés par un intermédiaire, et ces chevaux ont fini à l’abattoir après falsification de leurs documents. La viande aurait été écoulée dans des boucheries et dans des abattoirs français mais aussi espagnols.
Pourquoi tant de dérives ? Aujourd’hui, les contrôles s’intensifient, s’organisent. Plusieurs facteurs contribuent aux dérives, comme les spécificités d’un marché particulièrement atomisé. En outre, la réglementation existe, encore faut-il qu’elle soit appliquée, contrôlée et sanctionnée, et que le système ne puisse pas être contourné. Une coordination est essentielle, entre les pays et à l’échelle européenne.
L’enquête est actuellement conduite par le procureur général de Marseille et la brigade nationale d’enquête vétérinaire et phytosanitaire.

Marine Turpin

  • imprimer

0Commentaires

CLAUDE G | 17/12/2013 23:14
claude.girerd : tristement ,hélas,les commentaires de Philippe P sont simples,c lairs et de plus en pus inévitables.curieusement, ce sujet est mis de coté par une énorme majorité de propriétaires ; en particulier par les jeunes adultes qui veulent gommer de leur esprit ce qui peut arriver à leur cheval ;Du rève,de l'inconscience , du refus du réel pour ne pas penser à l'avenir ? ...
DOMINIQUE I | 17/12/2013 15:50
Les laboratoires ne peuvent pas ignorer que les chevaux vendus n'ont d'autre destination que l'abattoir. Quel utilisation profitable peut elle être imaginée autre que celle du "recyclage" dans la filière vande. Pour éviter cette dérive, ces laboratoires devraient avoir l'obligation de financer le devenir des animaux utilisés dans le cadre de leur expérimentation.
PHILIPPE P | 17/12/2013 09:21
Pourquoi tant de dérives ?

Par ce que il y a depuis plusieurs années en France une surproduction sans précédent de mauvais chevaux qui ne trouvent aucun débouché.

Ces chevaux coûtent de plus en plus cher à entretenir et ils sont invendables.
.
La boucherie est souvent leur seule destination possible pour éviter d'avoir à payer les frais d'euthanasie et d'équarrissage.

Ph. POPPE


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr