Point de vue d'Olivier Peslier : " Jockeys – mannequins, même combat ? "

mardi 24 mars 2015

  • imprimer

La comparaison peut prêter à sourire mais les métiers de jockeys et de mannequin partagent depuis de longues années une même contrainte. Une même obsession pour le poids et les kilos superflus qui occupe leur esprit au point de dicter leur conduite au quotidien.

Olivier Peslier largeP

Paris Turf

Olivier Peslier lors d'une pesée

Aussi, quand la ministre de la Santé, Marisol Touraine, déclare que “lorsqu'on est mannequin on doit s'alimenter et prendre soin de sa santé” et prévoit d'ici peu l'obligation pour les employeurs de fournir un certificat médical prouvant que l'indice de masse corporel (IMC) des mannequins travaillant pour leurs services n'est pas inférieur à une valeur donnée, tout le monde approuve. Mais, je me demande dans quelle mesure il ne faudrait pas appliquer cette disposition à notre profession. Car des jockeys en état de dénutrition, cela existe. Des jockeys qui se font vomir afin de pouvoir monter en course, cela existe. Particulièrement chez les plus jeunes qui n'ont pas encore appris à réguler leur poids et cherchent parfois à perdre quelques centaines de grammes par les moyens les plus rapides et les plus extrêmes. Devons-nous attendre avant de réagir de voir un garçon tomber en syncope, parce qu'il n'aura pas assez mangé et aura fourni un effort trop violent ? Je vois parmi les apprentis qui arrivent des garçons de très grande taille (au-delà du mètre quatre-vingts). Certains sont doués, mais quel avenir leur propose-t-on ? Si l'on se réfère au fameux IMC, un homme de 53 kg pour 1,80 mètre est dans un état de… famine. Pas de maigreur, non, de famine ! Pourtant, c'est bien le poids qu'un jockey devra faire pour espérer monter régulièrement en course.Il est donc temps de relever le poids plancher dans les courses de plat, qui est le plus bas d'Europe, et n'est plus en adéquation avec la morphologie des nouvelles générations. Car, on le sait, la taille moyenne des Français augmente d'environ un centimètre par décennie. Ce que l'on sait moins, c'est que cette augmentation ne se fait pas de façon homogène. Les grands ne sont pas forcément plus grands. En revanche, il y a de moins en moins d'hommes en dessous du mètre soixante… Cela signifie que les futurs jockeys seront choisis dans une population limitée et que les critères morphologiques prendront le pas sur ceux d'aptitude et de capacité à exercer correctement ce métier. On se privera inévitablement de cavaliers talentueux.Relever le poids minimum dans les courses à conditions me paraît impératif, - pas dans les handicaps, car c'est la base même de ce type d'épreuves -, pour permettre à tous les jockeys d'avoir leurs chances. Évidemment, j'entends déjà certains entraîneurs protester contre cette possibilité, en avançant l'inévitable argument de la santé du cheval. Plus le cheval porte de kilos, plus il est éprouvé. Mais je serais assez curieux de connaître le poids des cavaliers d'entraînement attachés à ces mêmes chevaux. Je doute que beaucoup fassent moins de 60 kilos, voire de 65… Ce qui est valable en course, ne le serait donc pas le matin ?Pour conclure, j'aimerais tout de même rappeler qu'au crépuscule de ma carrière, je ne prêche pas pour ma paroisse. Mais je connais, d'une part, les sacrifices auxquels il faut consentir pour parvenir à faire le poids et vois, d'autre part, l'évolution des gabarits au fil des années. Je crois qu'il faut offrir des perspectives à tous les jeunes gens qui souhaitent devenir jockeys, surtout s'ils manifestent quelques talents pour y parvenir. Si l'on ne veut pas que notre sport devienne ultra-confidentiel, il faut l'ouvrir au plus grand nombre, du plus petit au plus grand.
Olivier Peslier, jockey

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf

Paris Turf

  • imprimer

0Commentaires

CAROLINE B | 24/03/2015 20:03
BRAVO MONSIEUR PESLIER....
VOUS AVEZ TOUT DIT.....SOUHAITONS QUE VOTRE TEMOIGNAGE FASSE L'OBJET D'UNE REFLEXION NATIONALE.


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr