Trafic de viande de cheval : la filière informe et rassure

jeudi 05 septembre 2013 - Île-de-France

  • imprimer

FNC, INTERVEB, AVEF, GH et FNSEA font front pour lutter contre les conséquences de la nouvelle affaire "viande de cheval" et rassurer les consommateurs.

Yves Berger largeP

Yves Berger (Interbev)

Introduite par Marianne Dutoit Présidente de la Fédération Nationale du cheval (FNC), la conférence de presse qui s'est tenue ce matin associait les acteurs concernés par la filière viande de cheval à savoir la section équine de l'interprofession Bétail et Viande (INTERVEB), l'Association Vétérinaire Equine Française (AVEF) ,la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d'exploitants agricoles) et  le Groupement Hipique National (GHN)

Expliquer pour rassurer tel était le leitmotiv des intervenants qui ont détaillé les procédures d'identification et de contrôle des 900 000 équidés présents sur le territoire français (déclaration de naissance, puçage, identification sous lamère, contrôle d'identité lors de la carrière du cheval, vaccinations....) autant d'étapes connues des éleveurs et propriétaires de chevaux mais souvent ignorées du grand public. Il faut savoir également qu'un cheval ne peut pas être abattu si son propriétaire a décidé de l'exclure de la filière bouchère et/ou si son feuillet médicamenteux mentionne l'administration de médicaments non compatibles avec la consommation.

Pour la filière trait, la viande constitue 90% des débouchés et permet de maintenir la production et donc l'élevage des chevaux de trait dont l'existence est d'autant plus menacée que "l'arrêt des services des Haras Nationaux a déjà provoqué une chute importante des saillies et donc des naissances" comme l'a expliqué M.Thierry Jamaut éleveur d'Ardennais dans la Creuse. Cette nouvelle affaire qui concerne en fait des chevaux de selle  jette le discrédit sur l'ensemble de la filière  mais ce sont bien les éleveurs de chevaux de trait qui peuvent en pâtir économiquement , la destination du cheval de selle n'étant pas la viande mais le sport ou le loisir. c'est seulement quand se pose le problème de sa fin de vie qu'éventuellement il peut se retrouver dans le circuit de l'abattage d'autant que comme l'indique le délégué général du GHN, Louis Sagot "avec le désengagement de l'état, l'équarissage n'est plus un service public et est à la charge du propriétaire." Louis Sagot indiquait également que d'après les données recensées par le GHN le cheptel total des 6000 centres équestres s'élevait à 200 000 chevaux qui étaient suivis sanitairement pour un coût moyen de 108 euros par équidé. "quand on déduit les vaccins et les vermifuges, on se rend bien compte qu'il n'est pas possible que les chevaux aient des traitements médicamenteux importants. Par ailleurs dès qu'ils participent à des compétitions ils sont soumis à la réglementation anti dopage."

Pour tous les acteurs de la filière , la mise à jour de cette affaire démontre que le système français est bon car d'une part il a fallut au fraudeur passer la frontière pour falsifier les carnets des chevaux et d'autre part la viande mise en cause n'est pas arrivée auconsommateur. "Au 1er janvier la France devrait avoir convaincu ses autres partenaires européens de s'aligner sur son système et la mise en place d'un fichier centrald'identification semblable à celui du SIRE devrait voir le jour" indiquait encore Louis Sagot. Une bonne nouvelle car si le système français parait fiable il faut savoir que la viande de cheval consommée en France provient essentiellement de l'importation et que la viande produite en France ne correspondant pas au goût desconsommateurs est exportée en grande partie vers l'Italie.

En conclusion Marianne Dutoit  déclarait "aujourd'hui on n'attend qu'une chose:  que les coupables soient dénoncés, deux crises à quelques mois d'intervalle ce n'est pas possible pour notre filière."

Claire Feltesse

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr