Bertrand Bourez, condamné mais pas abbatu
vendredi 04 décembre 2015

Impliqué dans un accident le 26 juillet près de Deauville, alors qu’il était au volant avec un taux d’alcoolémie supérieur à la réglementation et sans permis valable, le jockey Bertrand Bourez a été condamné à un an de prison avec sursis, mise à l’épreuve pendant 2 ans, obligation de soins et 1200 euros d’amende. Contrairement à ce qui a été rapporté (lié sans doute à la stratégie de son avocate d'en faire une victime), Bertrand, âgé de vingt-quatre ans, qui reconnaît sa faute, n’a pas renoncé à sa carrière de jockey d’obstacle (près de 60 victoires). Il paye très cher son erreur de jeunesse et tente aujourd'hui de remonter la pente. Il va d’abord soigner sa hanche (une blessure qui n’a rien à voir avec son accident) et observer une période de convalescence à Capbreton. « Si je reviens en compétition, ce sera à cent pour cent de mes moyens » nous a-t-il déclaré. Nous le lui souhaitons sincèrement.

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com