Pineau de Ré enivre Liverpool

dimanche 06 avril 2014

  • imprimer

Aintree, Grand National de Liverpool (Gr. III) - C'est devenu indispensable pour gagner au plus haut niveau outre-Manche. Il faut un cheval issu de notre élevage ! Pineau de Ré (élevage Michel Hardy) ne fait pas exception à la règle. Du haut de ses 11 ans, le fils de Maresca Sorrento a enlevé le trophée d'une course épique !

Pineau de pré largeL

Paris Turf

Le “chat” Pineau de Ré, courageux en diable sous la poigne de Leighton Aspell.

33.000 entrées le premier jour, 43.000 pour le “Ladies Day” et 71.500 pour le Grand National ! Hier, si vous aviez voulu une entrée, vous n'auriez pas pu. “Sold Out !”, entendait-on. Malgré un temps maussade, l'ambiance était électrique. Un public jeune, sur son 31 (pour la plupart), prenant du bon temps aux courses entre amis, ils voguent entre les bars (beaucoup), les allées d'Aintree, les tribunes et les stands des bookmakers. Tout est fête et plaisir autour des chevaux et des hommes qui assurent le spectacle.
Le spectacle que tous attendaient était celui du Grand National. Tout s'est bien passé dans la mesure où les 22 concurrents qui n'ont pu finir le parcours n'ont pas souffert de graves blessures. Un entraîneur lauréat pas comme les autres !Agé de cinquante ans, le Dr Richard Newland gère de nombreux cabinets de médécins généralistes. Diplômé lui-même en médecine, Newland tire ses principaux revenus de cette profession et non des chevaux.  Et voilà qu'au nez et à la barbe des “pro”, le savant metteur au point selle le “chat” Pineau de Ré, courageux en diable sous la poigne de Leighton Aspell.Pour information, le Dr Newland s'est toujours limité à entraîner 12 chevaux. Parmi eux, il y en a un qui a de bons gènes : Pineau de Ré, apparenté à Otage du Perche (Grand Steeple-Chase de Paris 1986). Le jockey Leighton Aspell avait raccroché !L'an passé, Ryan Mania a dû se dire qu'il avait bien fait de rechausser ses bottes (Auroras Encore - Grand National 2013). Le hasard veut que Leigton Aspell en a fait autant !  Entre 2007 et 2009, le jockey de trente-huit ans, avait mis un terme à sa carrière. On aurait aimé un peu plus d'enthousiasme de la part d'Aspell, complètement flegmatique après un marathon de 7 kilomètres où il a battu 39 rivaux. Par contre, l'émotion était visible du côté du propriétaire John Provan, en larmes au paddock et qui ne parvenait toujours pas à réaliser. Un rêve devenu réalité. Bravo aux chevaux et aux hommes. Des réunions de Grand National, ça ne s'oublie pas.

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com

Arsène ABITBOL / Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr