Bons baisers de Russie

vendredi 19 juin 2015

  • imprimer

Un accord historique vient tout juste d’être signé à Saint-Pétersbourg, coulant les fondations d’un relais de croissance très prometteur en Russie. Une grande victoire pour le « Made in France », récompensant une filière unie pour exporter son modèle et son savoir-faire dans l’un des plus grands pays du monde…

De nombreux représentants de la filière hippique était présents ce jeudi en Russie pour signer les protocoles d'accords.  largeL

Crédit DR

De nombreux représentants de la filière hippique était présents ce jeudi en Russie pour signer les protocoles d'accords.

Tout vient à qui sait attendre ! Alors que la filière française rêve de développement en Chine, c’est la Russie qui vient de lui taper sur l’épaule. Une tape amicale accompagnée d’une franche accolade. Ce jeudi à 18h15 heure française, au forum économique annuel de Saint-Pétersbourg, au milieu d’autres entreprises, une délégation française de responsables hippiques avec à sa tête Dominique de Bellaigue (Le Trot), Thierry Delègue (France Galop), Xavier Hürstel (PMU) et Pierre-Antoine Carrus (PMC) vient de ratifier un accord majeur avec les autorités russes. Un sacré Cocorico ! En effet, l’Etat russe a décidé de porter l’organisation des courses hippiques de son pays au niveau international en s’appuyant sur la puissance financière du groupe de médias Gazprom Media Holding, présidé par Dmitry Chernyshenko (président du comité d’organisation des JO de Sotchi). Un plan de 7 ans est fixé, comprenant des investissements importants. 7 ans pour peut-être voir naître sous nos yeux des courses prestigieuses à la Française ! Et quasiment tout est à faire. Ainsi, le Groupe Carrus va amener son savoir-faire technologique sur les hippodromes et dans les points de vente, il va y avoir des débouchés pour les éleveurs et les professionnels, pour les entreprises car des hippodromes vont se construire, à l’image de centres d’entraînements et d’élevage. L’existant est très pauvre, car depuis des années la filière russe n’a pas eu l’occasion de se développer et les équipements datent du siècle dernier. Au côté de la chaîne Horseworld, une autre chaîne sur le cheval va voir le jour (un peu comme Equidia avec Live et Life). Assurément, les flux humains et commerciaux vont être très nombreux entre la France et la Russie.  Car pour soutenir ce développement, vous l’aurez compris, la Russie a jeté son dévolu sur « le bleu blanc rouge ». Un vrai gage de confiance envers le système tricolore, choisi entre tous les modèles du monde. Ce jeudi 18 juin 2015, quatre protocoles d’accords avec la France ont été signés (voir ci-contre), afin de jeter les bases de l’encadrement français en Russie, où pour l’heure, le trot est plus développé que le galop. A ce jour dans le pays de Vladimir Poutine, il n’y a pas de monopole sur le pari hippique en dur, quelques licences ayant été délivrées et il est possible de jouer en cote fixes. L’investissement russe va favoriser le développement du mutuel, l’objectif étant de réunir une majorité d’opérateurs autour d’une grande masse nationale avant de faire entrer celle-ci dans la masse internationale du PMU. Il y a une volonté d’aller très vite. Et si le rêve chinois devenait dans les futures années réalité, sachant que la Russie est un partenaire privilégié de la Chine ? A la filière française de démontrer dans un pays aussi vaste que la Russie de quoi elle est capable afin d’étoffer encore un peu plus sa carte de visite…

 

A savoir

Quatre accords sur ce rapprochement franco-russe :

1.Un protocole fondateur entre les autorités hippiques. La France soutient la Russie dans son plan développement et les deux pays créent ensemble un comité franco-russe. 

2.Un accord entre le PMU et l’Association du Pari Mutuel de Russie (M. Dimitri Zaitsev étant le Directeur Général).
3. Un accord entre PMC et la fédération des courses de Russie, Commonwealth Trotting Association (Nikolai Isakov, président). PMC va apporter sa logistique et son savoir-faire technique pour équiper les hippodromes et les points de vente russes. 1re échéance le week-end du 12 septembre où il y aura le Prix du Président sur l’hippodrome de Moscou et des guichets de PMC mis en service.

4. Un accord entre Le Trot et Gazprom Media Holding. La chaîne Horseworld va diffuser soit des émissions sur le cheval, soit des courses. Ainsi, la chaîne va diffuser les courses de dimanche à Vincennes.

 

Chiffres clés

146,5 Millions d’habitants en Russie en 2014
24 Le nombre d’hippodromes concernées par ce traité, le principal étant Moscou. Au total il y en a 30 en Russie acutuellement
300 € Allocation moyenne distribuée au trot en Russie

727,6 Soit en millions d’euros le montant des enjeux enregistrés par le PMU en 2014 via sa masse internationale

1200 Chevaux Soit la capacité d’accueil du centre d’entraînement de Moscou, aujourd’hui il y en a 600

 

Un quart de siècle plus tard

Dominique de Bellaigue en première ligne
"Paris ne s’est pas fait en un jour… » Attaché à la Russie, terre de cheval, le président du Trot, Dominique de Bellaigue a toujours regretté de ne pas voir ce pays tirer la quintessence de l’univers hippique. Les échanges et rapprochements commencé en 1991 (pas toujours simples) ont été nombreux. Parmi les événements qui ont compté, il y a eu le triomphe de Lady d’Auvrecy à Kazan en 2006, la signature des accords de production du Trotteur Français en 2007 ou encore les courses d’Orloff et autres sang-froid dans le temple du trot. L’histoire s’est accélérée nettement après le Prix d’Amérique Opodo d’Up and Quick.
 

Dominique de Bellaigue, président du Trot
"Je suis personnellement très satisfait de voir se concrétiser par ces accords, les discussions que je n’ai cessées d’avoir avec les autorités hippiques russes pour assurer le développement de la filière hippique de ce pays. La Russie est un grand pays de cheval et sans aucun doute le déploiement d’un système sur notre modèle est le meilleur atout pour le développement des courses hippiques russes à un niveau comparable à celui des plus grands pays et par là même un élevage de qualité. Je n’oublie pas que le trotteur «Orlov» a été par le passé l’un des meilleurs trotteurs au monde, qui grâce à ce plan de développement retrouvera, j’en suis convaincu, toute sa place parmi l’élite. Nos efforts viennent d’aboutir ! J’ai confiance en ces accordsqui seront bénéfiques pour nos deux pays."

Thierry Delègue, Directeur Général de France Galop

"Les relations sportives avec les courses russes sont anciennes et certains ont encore en mémoire la participation d’Anilin au Prix de l’Arc de Triomphe. Nous comptons déjà plusieurs intervenants russes parmi nos propriétaires et éleveurs et le renouveau de la filière russe permettra d’intensifier encore les échanges commerciaux entre nos deux pays. Nous serons ravis de mettre notre expertise à disposition de nos partenaires pour les accompagner dans la mise en oeuvre de leur ambitieux plan de développement."

 

Xavier Hürstel, PDG du PMU
"Ces accords démontrent une nouvelle fois la reconnaissance de l’excellence de la filière hippique française à travers le monde. La perspective de proposer des paris sur les courses françaises en Russie est une nouvelle étape dans le développement à l’international du PMU et cela permettra à terme de renforcer davantage l’attractivité de sa masse commune, qui est déjà la première en Europe."
 

Pierre-Antoine Carrus, directeur général de PMC :

"C’est une nouvelle expansion internationale qui montre le savoir-faire de la filière hippique française dans tous les domaines. Quand l’ensemble de la filière hippique française est unie, il n’y a pas d’équivalent dans le monde, à part la Japan Racing Association, mais elle n’exporte pas son modèle. La technologie du Groupe Carrus est un point fort, et ce leadership fait partie de l’ensemble au même titre que le Trot, France Galop et le PMU."

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-turf.com

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr