De plus en plus d'argent misé sur le sport en ligne...
mardi 10 mai 2016

Au 1er trimestre de 2016, sur internet, il a été misé deux fois plus aux paris sportifs (516 millions d’euros) qu’aux paris hippiques (247 millions). Comparés au 1er trimestre de 2015, les paris sportifs enregistrent une percée de + 47 %, tandis que les paris hippiques baissent de 7 %. Assurément, la séparation des masses a fait des dégâts du côté du PMU, car la baisse sur internet est plus accentuée que dans le réseau. En effet, l’activité globale en France du PMU au 1er trimestre dévissait de 3,6 %.

Retrouvez toute l'actualité des courses sur paris-turf.com