Le plan "PMU 2020"…

vendredi 12 avril 2013

  • imprimer

Le PDG du PMU, Philippe Germond a demandé aux cadres de l’entreprise de s’interroger sur tous les facteurs qui pourraient menacer son entreprise dans les prochaines années. De là est né un plan stratégique d’action pour le futur…

Philippe Germond PMU largeL

Paris Turf

Phénomènes de société
Huit tendances-clés ont été identifiées pour les années futures par les collaborateurs du PMU...
- Évolutions sociologiques et démographiques. Le poids des séniors va prendre de plus en plus d'importance dans la société française et dans le marché des loisirs. On risque d'assister à une paupérisation de la population avec une précarisation du marché du travail (CDD, temps partiels...), l'ascenseur social étant en panne.
- Évolution des moyens de paiement. Les espèces et le liquide sont appelés à se réduire et l'obligation d'identification du client va se renforcer. Les modes de paiement vont évoluer, avec à court terme une carte bleue sans contact, le développement des portefeuilles internet de paiement (Paypal, google...), l'évolution des virements...
- Pays émergents, nouveaux territoires et réglementation. La croissance des pays développés est ralentie contrairement aux pays émergents comme la Chine, l'Inde ou le Brésil. La classe moyenne dans ces pays va fortement se développer et multiplier ses loisirs. Progressivement, les pays vont entrer dans la régulation et bannir peu à peu les mises illégales.
- Marché des jeux et nouveaux entrants potentiels. Le marché français du jeu étant peu attractif, le marché risque de stagner à l'horizon 2020. Des offres nouvelles peuvent voir le jour (Bingo, skill games...). De gros acteurs matures peuvent partir à la recherche de relais de croissance en s'implantant à l'étranger, même si cela nécessite des investissements importants et que les réglementations en vigueur sont contraignantes. Peu à peu, on assiste à une mutation du jeu vidéo vers des formats grands publics. Émergence possible de nouveaux acteurs intéressés par le marché du "social gaming".
- Transformation des bars traditionnels, arrivée de nouveaux lieux de consommation et de distribution. Les bars traditionnels connaissent des difficultés croissantes : hausse des charges, contraintes réglementaires... On assiste à un déplacement de la socialisation vers le domicile et à une baisse de la fréquentation des débits de boisson. De nouveaux lieux de consommation émergent (PDV éphémères, showrooms...). Il risque aussi d'y avoir un retour à la distribution de proximité.
- Évolution des attentes et des comportements des consommateurs dans un environnement connecté. Il va y avoir une intensification de la consommation d'internet (trafic multiplié par 18 d'ici à 2017) et notamment de la vidéo. Les réseaux sociaux vont monter en puissance ainsi que le commerce à distance. Les clients vont être de plus en plus exigeants et de moins en moins fidèles.
- Jeunes et jeux. Les générations Y (1980-1995) et Z (post 1995) ne vont pas consommer et réfléchir de la même façon. L'équipement technologique va croître (en 2012, 85 % des 16-24 ans avaient un smartphone). Les jeunes ont un intérêt avéré pour les paris sportifs et le poker online et il y a une désaffection pour les jeux "traditionnels" tels que le pari hippique.
- Sport et relation au pari. Il y a une popularité bien installée des sports "phares", comme le football et le tennis qui jouissent d'une médiatisation multi-canaux. Les courses hippiques sont perçues comme supports de pari plutôt qu'un sport à part entière. Il faut moderniser l'image des courses (exemple avec des outils de tracking).

Continuer à assurer les recettes nécessaires au développement de la filière...
Philippe Germond fixe pour objectif ambitieux un milliard d'euros de résultat net en 2020 (contre 865 millions pour l'année 2012). En dehors de quelques réajustements dans le programme, l'offre proposée aux parieurs français ne pourra pas être développée à l'infini, le calendrier étant près de son "asymptote". Il faudra activer d'autres moyens de croissance pour contribuer, à travers ses clients, au développement de la filière hippique. À quoi va ressembler le PMU en 2020 ? Le communiqué indique : "En 2020, le PMU est une entreprise de jeux internationale, innovante et ouverte. Exploitant toutes les potentialités des technologies, elle développe des réseaux aussi bien physiques, numériques que sociaux. Par une approche centrée clients, elle a su réinventer en France un modèle pari hippique attractif pour retrouver la croissance et est compétitive sur toutes les offres de jeux autorisées. Celles-ci constituent de nombreux relais de croissance et des leviers de recrutement."

Six ambitions stratégiques pour 2020...
1. Réseaux physiques. Maintien du niveau d'activité dans le réseau traditionnel à 8,5 milliards d'enjeux. Croissance de 1 % par an à travers de nouveaux modèles de distribution.
2. Canaux numériques. Réalisation de près de 60 % de sa croissance en France sur ses canaux numériques.
3. International. Fort développement international, avec plus de 10 % de la marge nette hors de France.
4. Hommes et culture. Transformation en une organisation agile, tournée vers l'innovation et attractive, reconnue en interne et en externe.
5. Clients. Retour à une dynamique de recrutement et au taux de pénétration historique de 15 %.
6. Offres. Positionnement compétitif sur chaque segment autorisé pour devenir un acteur de référence du jeu d'argent.

Sylvain Copier / Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr