Le sport décolle, l'hippisme coince
vendredi 24 juillet 2015

pari-guichet
pari-guichet © www.scoopdyga.com

Paris en ligne.

Les tendances constatées au premier trimestre sur les sites de paris agréés par l'Arjel se poursuivent : on joue plus en ligne sur le sport que sur les courses. Le Produit Brut des Jeux (PBJ) de l'ensemble des opérateurs de paris sportifs s'élève à 63 millions d'euros, en croissance de près de 7 % par rapport à la même période 2014, et ce malgré un TRJ plus élevé et sans l'effet positif de la Coupe du Monde de Football. Au total, ce sont 338 millions d'euros (+18 %) qui ont été misés ce trimestre sur le sport (principalement sur le football et le tennis). Parallèlement, l'activité hippique ralentit (comme le casino -2 %). Ainsi, les 248 millions d'euros enregistrés sur les paris hippiques en ligne représentent-ils une baisse de 3 % par rapport au deuxième trimestre 2014, soit un PBJ de 61 millions d'euros en recul de 3 %. C'est moins bien que lors du premier trimestre, jugé alors plutôt rassurant avec -1 %...

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-turf.com