Les députés à l'écoute des problèmes de la filière
jeudi 11 juin 2015

Jacques Myard
Jacques Myard © Scoopdyga

A l’initiative du député de la Loire Paul Salen, quatre présidents de sociétés de courses (Claude Bayard -Saint- Galmier-, Jean- Jacques Saunon -Montluçon et président de la Fédération du Centre-Est, Daniel Simerey -La Clayette- et Gérard Vacher –Feurs-) ont, mardi, été reçus à l’Assemblée nationale par le groupe cheval présidé par Jacques Myard. Ils ont ainsi fait part de leur inquiétude sur le devenir de la filière, pénalisée par le changement de la fiscalité sur la TVA, la concurrence des paris sportifs et la baisse des paris hippiques.

Ils ont aussi souligné les risques du lourd investissement sur le Nouveau Longchamp “susceptible d’assécher complètement les ressources de France Galop et d’engendrer la baisse des allocations et des aides aux hippodromes de province.” La question de l’apport financier du Qatar et ses exigences éventuelles en retour a également été abordée. Les députés ont “unanimement confirmé le diagnostic qui leur a été présenté sur la gravité de la situation de la filière hippique et réitéré leur soutien.” S’agissant de la TVA, Jacques Myard a précisé que “le Commissaire européen Pierre Moscovici allait examiner attentivement la demande d’une TVA réduite pour le secteur équin.” D’autre part, les élus se sont engagés à intervenir auprès du Gouvernement pour qu’il prenne “des mesures de nature à conforter la filière hippique, notamment sur le point de la concurrence des paris sportifs.

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-turf.com