Nouveau test concluant à ParisLongchamp
lundi 26 mars 2018

Mercredi 21 mars, cinq courses factices avec des chevaux de l'Afasec montés par de jeunes apprentis ont eu lieu sur le nouvel hipprodrome de ParisLongchamp pour tester les installations techniques et les opérations dans des conditions proches de la réalité. Une deuxième réunion test a eu lieu vendredi 23 mars devant un plus large public. Les 360 participants à la Convention de France Galop organisée sur place le matin-même ont ainsi joué le rôle des visiteurs et ont pu testé les différentes structures d’accueil du nouveau site, et notamment le dispositif de prise de paris.

Côté accueil du public ou sports hippiques, tous les feux semblent être au vert sur le nouvel hippodrome francilien. "Les tests ont été concluants", a déclaré Olivier Delloye, directeur général de France Galop. "C’est un soulagement car on n’est jamais certain que tout fonctionne tant qu’on ne l’a pas testé. Il y a encore quelques réglages à faire, bien sûr. Quand on découvre un nouvel hippodrome, il faut un peu de temps pour se repérer mais quand la conception est bonne, cette période ne dure pas bien longtemps."

Ouverture officielle de l'hippdrome le 8 avril ! Avant une dernière réunion test sera organisée lemardi 27 mars, dans la foulée de la réunion de Saint-Cloud, afin que des jockeys professionnelssoient en piste à ParisLongchamp pour tester le dispositif d’open-stretch. Pour rappel, l'open-stretch de ParisLongchamp, le premier en France, un décrochement vers la corde situé environ 100 mètres après le début de la dernière ligne droite qui permet aux chevaux de pouvoir trouver leur jour sur une plus grande largeur de piste et éviter les "coups de tampon" à l'entrée de la ligne droite.

Pour mieux comprendre les enjeux du nouveau ParisLongchamp, rendez-vous ici