PMH : l'organisme créé en 1997 va être dissout

jeudi 26 février 2015

  • imprimer

La prise de paris sur les hippodromes parisiens va changer - Plus de 20 ans que le PMH affichait d'énormes déficits, arrivant à un peu plus d'un million d'euros mensuels en 2014. Cette fois-ci, les Sociétés mères ont décidé de prendre la problématique à bras-le-corps…

chantilly-hippodrome largeL

R&B Presse Pascal Renauldon

2015, année du changement ! Le communiqué est tombé ce mercredi 25 février, et assurément, il fera date dans l'histoire des courses hippiques.Face aux pertes abyssales du PMH (Pari Mutuel Hippodrome) depuis de très nombreuses années d'exercices d'activité (13 millions de perte d'exploitation en 2013 et 14 en 2014), ce 25 février, les comités centraux d'entreprise du Trot et de France Galop ont été réunis pour être informés d'un projet de transformation au sein de l'institution. La dissolution du PMH a été annoncée, dans un contexte de net recul des paris hippiques (-7 %). L'institution des courses étant sommée par l'État de poursuivre ses efforts d'économie (un plan de 50 millions est en cours) pour amortir ce choc (il faut savoir que d'ores et déjà, le budget 2015 prévoit une perte de 80 millions d'euros). Les jeux hippiques souffrent de la crise assurément, mais également de la concurrence d'autres activités, comme le boom des paris sportifs dans notre pays (plus de 34 % d'enjeux en 2014). Créé en 1987 par les deux Sociétés mères, rappelons que le PMH avait pour vocation de collecter et traiter directement les paris engagés sur les six hippodromes d'Île-de-France (Auteuil, Longchamp, Vincennes, Enghien, Maisons-Laffitte et Saint-Cloud) ainsi que Chantilly et Deauville. à temps plein, cela représente 142 emplois (entre 200 et 210 personnes physiques). Contacté, un membre du PMH nous a indiqué qu'en règle générale, le personnel “était bien conscient qu'il y avait des choses à faire mais que la décision était brutale. Certains se disant dégoûtés d'aboutir au final à une dissolution du PMH.”Reste à savoir désormais quel sera l'avenir des salariés et si des actions seront menées par les syndicats. L'externalisation de l'activité a été évoquée mais a été rejetée au profit d'un projet interne à l'institution. Il s'agirait pour les employés du PMH d'intégrer le PMU. L'objectif étant de développer de nouveaux métiers au niveau des parcours clients. à l'issue de la dissolution du PMH et donc d'un licenciement collectif, il y aurait une reprise partielle des salariés (plan de sauvegarde de l'emploi) sur une base de volontariat. Encore faudra-t-il que les salariés acceptent les nouvelles fonctions proposées (tel que commercial des courses). La tendance actuelle est d'aller au devant des demandes des clients, tout en propulsant les nouvelles technologies. En tout cas, cette importante réforme n'a pas fini de faire parler d'elle et une réunion pour les salariés est désormais fixée au 2 mars. Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com

Sylvain Copier / Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr