PMU : Bilan de l'activité 2015

jeudi 14 janvier 2016

  • imprimer

Ce mercredi 13 janvier, le PMU a annoncé le bilan de son activité 2015 via un communiqué de presse. Les chantiers majeurs du projet stratégique PMU 2020 sont déployés, l’activité s’améliore trimestre après trimestre, les enjeux à l’international, en forte croissance, atteignent 808 millions d’euros, le produit brut des jeux global s’élève à 2,413 milliards d’euros en baisse de 2% pour des enjeux à 9,797 milliards d’euros, en recul de 1,8%.

PMU illustr largeL

Le résultat net 2015 sera conforme aux engagements pris

 «Malgré un environnement très perturbé, le recul de l’activité a été freiné en 2015 grâce à une mobilisation très forte de l’entreprise pour mettre en œuvre de nombreux chantiers stratégiques du plan PMU 2020.» déclare Xavier Hürstel, Président-directeur général du PMU, qui ajoute : « Après un début d’année très difficile, l’activité s’est améliorée au fur et à mesure de la mise en œuvre opérationnelle d’importants chantiers de back office, sans oublier les nouvelles offres et tout en développant la qualité de service au client. Au final, nous avons cette année encore tenu nos objectifs sur le niveau des enjeux et du produit brut des jeux. Cela, combiné à une stricte maîtrise des charges, nous permettra de délivrer un résultat net conforme à nos engagements, au bénéfice de la filière hippique française.»

 

 2015, une année de transformation et de concrétisation de chantiers majeurs

 

Au terme de 2015, l’ensemble des grands chantiers stratégiques du plan PMU 2020 sont entrés dans leur phase opérationnelle.

 Au cours du second semestre, le PMU a déjà renouvelé un quart des 12 800 points de vente de son réseau qui sont désormais segmentés avec les nouveaux formats de points de vente happy PMU, PMU express et PMU, pour mieux répondre aux attentes et aux différentes typologies de clients. Ces nouveaux concepts, aux offres de services différenciées, bénéficient d’une nouvelle interface de jeu sur borne interactive innovante et totalement relookée, hipiGo, qui permet un accès facilité aux paris hippiques notamment pour les joueurs novices.

 Le PMU a également doublé son parc de PMU City, boutiques destinées à reconquérir les grands centres urbains en proposant le meilleur du PMU : écrans géants de retransmission des courses, guichets, bornes et écrans tactiles d’information de dernière génération. 9 de ces boutiques en propre dédiées au pari hippique ont été créées en 2015, portant leur total à 17.

 Dernière nouveauté de l’année pour la distribution France, le PMU propose depuis mi-septembre sur l’ensemble des hippodromes parisiens un service nouveau et adapté à chaque profil de parieur pour les accompagner tout au long de leur parcours de jeu sur l'hippodrome. Différents espaces d’accueil personnalisés sont proposés pour une expérience client unique. Les parieurs bénéficient ainsi d’une offre PMU complète et adaptée, qu’ils soient sur un champ de courses ou dans un point de vente PMU.

 International : acquisitions et fort développement des paris en masse commune

 A l’international, l’année a également été marquée par de nombreux développements. Le PMU, N°3 mondial sur le marché du pari hippique, a pris une participation majoritaire dans le German Tote, opérateur hippique allemand, devenant ainsi opérateur direct en Allemagne. En fin d’année, le PMU est devenu opérateur de paris hippiques au Brésil, pour le compte du Jockey Club Brasileiro, via une nouvelle filiale, PMU Brasil. Le PMU a désormais 3 filiales à l’étranger avec Eurotiercé acquis en 2013 en Belgique. Parallèlement, les échanges initiés depuis plusieurs années entre les pouvoirs publics chinois et la filière hippique française se sont intensifiés sur le projet de développement d’une filière cheval en Chine.

 Le fort développement du pari hippique à l’international s’est poursuivi avec une croissance de 11% des enjeux. Ils ont été multipliés par 4 depuis 4 ans et représentent désormais 9% de l’activité totale du PMU. La Norvège a rejoint la masse commune du PMU et les plus fortes croissances sont enregistrées en Finlande (+62%), en Suède (+57%), aux Pays-Bas (+43%) et en Suisse (+15%).

 Internet : une année marquée par la séparation des masses d’enjeux

 Les activités Internet ont également fortement évolué en 2015. En fin d’année, le PMU a mis en œuvre la séparation des masses d’enjeux Internet et offline. Cette séparation, exigée par l’Autorité de la Concurrence, a nécessité un projet informatique lourd. Il a mobilisé 150 personnes pendant de nombreux mois et s’est parfaitement déroulé sans que les transactions des clients n’en soient perturbées. A cette occasion, le PMU a lancé une offre hippique spécifique à Internet (PC, smartphones et tablettes). Les e-paris, duplication de la gamme historique, ainsi que l’e-Quinté+, seul pari à 5 chevaux proposant l’Ordre sur le marché online, rencontrent d’ores et déjà un succès certain auprès des internautes.

 Des nouveautés au service des parieurs

 
Au cours de l’année, le PMU a distribué près de 7,4 milliards d’euros aux parieurs sous forme de gains, soit un taux de retour de 75% et près de 600.000 gagnants chaque jour. Côté services et évolutions digitales, une communauté d’entraide permettant aux joueurs d’échanger directement sur Internet a vu le jour, une première dans le secteur des jeux. Cette communauté regroupe désormais près de 25 000 parieurs. Autre première, le PMU offre depuis décembre 2015 la possibilité de jouer directement sur les montres connectées (smartwatch).

La Carte PMU et son programme de fidélité ont été fortement développés et sont devenus début 2016 la Carte MyPMU et le programme MyPMU+, pour mieux récompenser la fidélité des parieurs offline sur compte. Le passage des chaînes Equidia Live et Equidia Life en HD a également permis une meilleure mise en valeur du sport hippique et équestre.

Activité 2015

 Les enjeux PMU 2015 s’élèvent à 9,797 milliards d’euros, en recul de 1,8%. Le Produit Brut des jeux total baisse de 2% à 2,413 milliards d’euros. L’activité hippique totalise 8,992 milliards d’euros d’enjeux (-1,8%), pour un produit brut en recul de 1,9%. Les enjeux France sont en repli de 2,9% à 8,184 milliards d’euros. Les enjeux pris à l’international progressent de 11% à 808 millions d’euros.

  Les activités Internet au global enregistrent une baisse de 2,2% à 1,627 milliard d’euros. Les paris sportifs progressent de 3,6% à 237 millions d’euros pour un produit brut des jeux en baisse de 4,8%. Les enjeux poker s’élèvent à 568 millions d’euros, en repli de 4% ; le produit brut des jeux recule de 4,7%. A noter, les croissances soutenues des enjeux sur nomades (smartphones et tablettes), plus de 25% pour chacun des trois segments et au total.

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com

Agence TIP / Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr