De la Poule d'Essai au Jockey Club
vendredi 02 juin 2017

Brametot et Christian Demuro Poule d'Essai des Poulains 2017
Brametot et Cristian Demuro lors de la Poule d'Essai des Poulains © Scoopdyga

Pour les chevaux de 3 ans, le premier temps fort de la saison avait été la Poule d'Essai des poulains et pouliches il y a trois semaines. Ce week-end, à Chantilly, seuls les meilleurs mâles seront à l'honneur à l'occasion du QIPCO Jockey Club. Sur les douze poulains au départ, un seul sera sacré meilleur cheval de sa génération...

Ce dimanche, à Chantilly, le Prix du Jockey Club sera couru pour la 177ème fois. Considéré comme l’équivalent français du Derby d’Epsom, le QIPCO Prix du Jockey Club est doté d’1,5 million d’euros. Il se disputait traditionnellement sur la même distance que son homologue anglais, soit 2.400 mètres  mais il a été ramené à 2.100 mètres en 2005 pour s’en distinguer. Comme le Prix de Diane Longines, réservé aux seules femelles, il fait partie des Epiqe Series car il permet de voir émerger les meilleurs poulains de 3 ans et de possibles candidats sérieux au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et aux grands championnats internationaux de l’automne.

Ils seront douze au départ de cette édition 2017, un nombre partants insuffisant pour faire de la course un support de Quinté+... Dommage pour les parieurs, mais les spectateurs en prendront, comme toujours, plein la vue. Après les derniers forfaits, on trouve parmi les candidats encore en lice le gagnant de l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains (Gr1) Brametot, la plus forte valeur du lot. En six sorties, le protégé de Jean-Claude Rouget (propriété de Gérard Augustin-Normand) n’a rencontré qu’une seule fois la défaite et son jockey, Cristian Demuro, avait pris la responsabilité de cette dernière, ayant « tendu » le poulain pour recoller au peloton alors qu’il était mal parti. Brametot n’a jamais couru sur plus long que 1 600 mètres, mais il connaît Chantilly et, étant donné sa façon de courir, il devrait s’adapter aux 2 100 mètres, à condition d’être bien détendu. La seule interrogation le concernant vient de sa façon de courir car, en musardant à l’arrière-garde, il risque de devoir virer à l’extérieur dans le dernier tournant, perdant donc du terrain. Un nombre de partants pas trop élevé est donc un avantage et son jockey le connaît par coeur. Brametot est issu de la première production d’un étalon basé au Haras de la Cauvinière, Rajsaman, et sa mère est une soeur de Monsun, un père qui a marqué l’élevage allemand. 

On retrouve également au départ Rivet, troisième de la Poule d'Essai et Orderofthegarter, cinquième de cette même course. Le premier arrive d'Angleterre et n'est pas n'importe qui. À 2 ans, il a remporté le Racing Post Trophy, un Groupe 1 sur 1 600 mètres qui sacre le meilleur poulain de sa génération sur la distance. William Haggas, son entraîneur, n’a jamais remporté le Prix du Jockey Club, mais il a entraîné un gagnant de Derby, celui d’Epsom, avec Shaamit en 1996. Rivet devrait se montrait plus à l'aise sur les 2100m du Jockey Club que sur les 1600 de la Poule d'Essai. Il pourra aussi compter sur le talent de son pilote Lanfranco Dettori qui a déjà inscrit trois fois son nom au palmarès du Jockey Club. Orderofthegarter sera lui l'un des trois partants de l'Irlandais Aiden O'Brien. Fils de Galileo, l'un des meilleurs étalons du monde, basé à Coolmore, il terminait à 10 longueurs du vainqueur dans la Poule d'Essai.... Il devra donc avoir progressé pour espérer s'imposer ce dimanche. 

Début de la course à 16h15, à suivre en direct sur LCI. 

La liste complète des partants : 

  • 1. Brametot/Cristian Demuro
  • 2. Waldgeist/Pierre-Charles Boudot
  • 3. Orderofthegarter/James-Anthony Heffernan
  • 4. Taj Mahal/Donnacha O'Brien
  • 5. Recoletos/Olivier Peslier
  • 6. Bay Of Poets/William Buick
  • 7. D'bai/James William Doyle
  • 8. Soleil Marin/Mickael Barzalona
  • 9. War Decree/Ryan-Lee Moore
  • 10. Be My Sheriff/Théo Bachelot
  • 11. Rivet/Lanfranco Dettori
  • 12. Plumatic/Maxime Guyon