Incroyable duel pour la cravache d'or !

jeudi 31 décembre 2015

  • imprimer

Après deux journées deauvillaises pleines de rebondissement, Pierre-Charles Boudot et Christophe Soumillon se retrouvent à égalité alors qu’il reste deux courses à disputer avant la fin de l’année. La Cravache d’Or en titre, qui se serait bien contentée de ce “dead-heat”, devra se déplacer à Pau le 31 décembre...

Christophe Soumillon et Pierre-Charles Boudot largeL

Paris Turf

Christophe Soumillon et Pierre-Charles Boudot

À l'issue de deux jours de courses épiques, dimanche et lundi à Deauville, Pierre-Charles Boudot et Christophe Soumillon se retrouvent ex aequo dans la course à la Cravache d'Or. Revenu de vacances pour défendre son titre, le dernier nommé a ainsi effectué un incroyable retour et a même profité de coups de pouce du destin : deux victoires acquises sur le tapis vert, l'une après enquête lundi à Deauville, l'autre (pas encore officielle) suite au contrôle positif d'un cheval dont il a fini deuxième (lire par ailleurs). 

Poussés à aller jusqu'au bout

À l'issue de cette réunion, Christophe Soumillon aurait “aimé s'en tenir là”, car “Pierre-Charles Boudot est un vrai grand jockey, avec un super état d'esprit. Et de préciser ses propos : Il est poussé à aller jusqu'au bout. Je vais donc en faire de même ! On aura la réponse le 31 décembre. Il reste deux courses à Pau, et c'est là où tout va se jouer. Pour ma part, cela ne m'aurait pas dérangé s'il y avait eu dead-heat.” Jusqu'à l'ultime course du dernier jour de l'année, les deux voisins de vestiaire vont donc se livrer une lutte quasi-fratricide sur la piste mais aussi en coulisses par l'intermédiaire de leur agent respectif dans la course à la “bonne monte”. 

Un lundi de folie

Quelle que soit l'issue finale, l'un et l'autre auront donc assuré le spectacle jusqu'au bout pour l'obtention de la Cravache d'Or. Après les déboires du premier nommé dimanche (lire par ailleurs) dont le second n'a pu vraiment profiter (une victoire chacun), les deux cracks jockeys ont de nouveau été les acteurs principaux d'un film à rebondissement lundi à Deauville. La journée a commencé pour Pierre-Charles Boudot avec l'obtention d'un précieux sésame : le certificat médical l'autorisant à monter. À l'occasion de la troisième épreuve, il a confirmé qu'il avait parfaitement recouvré ses moyens en s'imposant de haute lutte aux dépens de… Christophe Soumillon évidemment (photo). On pense alors légitimement que le plus dur est fait puisque l'écart s'élève alors à trois victoires d'avance, mais une sonnerie retentit. Une enquête est annoncée. Quatre jockeys, dont nos deux acteurs principaux, sont convoqués dans le bureau des commissaires. Et le verdict tombe ! Pour avoir empêché Bamaxsar d'obtenir un meilleur classement, Oratory Davis est rétrogradé (lire ci-dessous). Même si des gênes plus fragrantes n'ont pas toujours été sanctionnées, la victoire de ce Prix du Mont Lion revient donc à Rock of Romance. En quelques minutes, Pierre-Charles Boudot passe de trois victoires d'avance à une seule. Et ce renversement de situation ne s'arrêtera pas là puisque Christophe Soumillon va revenir à égalité en s'imposant dans l'avant-dernière épreuve avec Royal Prize, pourtant monté par Alexis Badel lors de ses onze dernières sorties.Christophe Soumillon revient sur cette folle journée en commençant par la victoire acquise sur le tapis vert : “Cela montre qu'il faut toujours y croire, car à l'entrée de la ligne droite, je ne pensais pas finir deuxième. J'ai tout donné et tant mieux, car si je n'avais pas fini deuxième, je n'aurais pas hérité de cette victoire. Et de conclure sur ce retour, pour le moment, couronné de succès : “J'y ai toujours cru. Malheureusement, les chevaux avec lesquels j'avais les meilleures chances n'ont pas toujours répondu présent. Il a fallu y croire jusqu'au bout. J'ai eu un peu de chance en bénéficiant d'une victoire sur le tapis vert. Je ne sais pas si c'est un signe du destin, mais j'ai donné tout ce que j'avais dans le ventre.”

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-turf.com

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 59 Nathalie Carriere

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr