L'échec des négociations entre France Galop et le mouvement des Entraîneurs en Colère

vendredi 12 décembre 2014

  • imprimer

Jeudi, au siège de Boulogne (92), le président de France Galop, Bertrand Bélinguier, et son directeur, Thierry Delègue, recevaient les membres des associations appelant à une journée d'action vendredi à Deauville. La réunion n'a rien désarmorcé.

france galop largeL

www.scoopdyga.com

La réunion n'a rien désamorcé. Sandrine Tarrou (Association du Groupe Île-de-France) et Mathieu Boutin (Association des Entraîneurs Propriétaires), mandatés par Corine Barande-Barbe (Association des Actionnaires du Galop) en déplacement à Hong Kong, ont tout d'abord écouté la position de la société mère. Quatre sujets ont été évoqués : le maintien du niveau des allocations et du volume de la prime des propriétaires en 2015 ; l'aménagement du programme et du calendrier, le plan de relance du Galop mis en œuvre en 2014 et, enfin, la réforme du code électoral. C'est sur ce dernier point, où l'on pensait qu'il y aurait un compromis, que la négociation a buté.

Dans son communiqué, France Galop a expliqué : “Les représentants de l'AEP et du GIDF ont insisté sur ce point majeur pour eux et demandé son retrait de l'ordre du jour du prochain Comité (N.D.L.R. : reporté au lundi 22 décembre). Le président a indiqué qu'il ne peut pas modifier seul l'ordre du jour du Comité établi par le Conseil d'Administration. Le président de France Galop regrette que les représentants précités aient alors décidé d'interrompre la réunion. Il a rappelé sa disponibilité à poursuivre le dialogue.
De leur côté, les associations constataient : “à l'issue d'un long entretien avec le président Bélinguier, nous n'avons obtenu aucune avancée sur le maintien du code électoral actuel, sur la distribution des allocations qu'il a confirmé adaptée, sur le programme de proximité et les horaires, ainsi que sur la relance du Galop. La volonté de comprendre la problématique des entraîneurs ne s'est malheureusement pas manifestée. Nous vous attendons tous à Deauville le 12 décembre.” Paris Turf y sera aussi, avec la crainte que cette journée d'action ne se termine par l'annulation de la réunion.

Communiqué de France Galop

Boulogne-Billancourt, le 11 décembre 2014 - Ce jour à 14h, le Président de France Galop  accompagné du Directeur Général, a reçu les représentants de l'Association des Entraîneurs Propriétaires et  du Groupe Ile-de-France.

Quatre points principaux ont été évoqués :

1/ Augmentation des allocations

Les représentants des associations ont insisté sur la situation alarmante des professionnels. Le Président de France Galop a rappelé qu’elle est une préoccupation majeure pour France Galop. Compte tenu du budget 2015 prévoyant un déficit de 38 M€, la décision de maintenir les allocations au niveau de 2014 représente donc un effort très important. Il a également confirmé l’engagement de France Galop à verser le volume des primes propriétaires strictement au même niveau qu’en 2014 soit 44.5 M€.

2/ Programme et calendrier

Le Président a rappelé les aménagements apportés aux calendriers  2014 et 2015 ainsi qu’aux horaires des réunions pour limiter les contraintes des professionnels et des sociétés organisatrices.

3/ Plan de relance du Galop

Le Président a rappelé  les nombreuses  actions mises en œuvre en 2014.

Il a également évoqué les travaux du Groupe Marketing commun des courses (PMU, Le Trot, France Galop, FNCF, Equidia) qui donneront lieu début février à une présentation  devant les Comités des deux Sociétés mères.

4/ Code électoral

Le Président a rappelé que la modification envisagée résulte d’une consultation organisée  par le Président du Conseil juridictionnel auprès de l'ensemble des formations professionnelles. Il a proposé que lors de la prochaine réunion du Comité de France Galop, le Président du Conseil juridictionnel présente la teneur de cette consultation. 

Les représentants de l’AEP et du GIDF ont insisté sur ce point majeur pour eux et demandé son retrait de l’ordre du jour du prochain Comité. Le Président a indiqué qu’il ne peut pas modifier seul  l’ordre du jour du Comité établi  par le Conseil d’Administration.

Le Président de France Galop regrette que les représentants précités aient alors décidé d’interrompre la réunion. Il a rappelé sa disponibilité à poursuivre le dialogue. 
 

COMMUNIQUE DU MOUVEMENT DES ENTRAINEURS EN COLERE

A l’issue d’un long entretien avec le Président Bélinguier ce jour, nous n’avons obtenu aucune avancée sur la maintien du code électoral actuel, sur la distribution des allocations qu’il a confirmée adaptée, sur le programme de proximité et les horaires ainsi que sur la relance du Galop.
La volonté de comprendre la problématique des entraîneurs ne s’est malheureusement pas manifestée.
Nous vous attendons tous à DEAUVILLE le 12/12.

Les Entraîneurs en colère.

Contacts solidaires :
AEP : contact@aepgalop.com
Groupe IDF : groupeidf@gmail.com
Actionnaires du Galop : actionnairesdugalop@gmail.com

Retrouvez toute l'info des courses sur Paris-turf.com

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr