Nouveaux développements dans l'affaire Al Zarooni

mercredi 01 mai 2013

  • imprimer

Certains détails du scandale de dopage qui a mis à mal le monde des courses ont été révélés par la British Racing Authority.

al zarooni largeL

Paris Turf

Mahmoud Al Zarooni et Blue Bunting

Londres, (GB). Selon les derniers développements de cette affaire si embarrassante pour Mohamed Al Maktoum, il apparait que l'ex-entraineur de Godolphin a sciemment rempli cinq seringues non étiquetées, avec des anabolisants, avant de confier celles-ci à un de ses assistants, lequel "n'avait d'autre choix que d'obéir aux ordres'' (propos de Simon Crisford, manager de la casaque bleue).
Al Zarooni a passé ces seringues de la vitre de son véhicule, au sein même de son (ex) établissement, Moulton Paddocks. Il a a alors ordonné au susdit assistant vétérinaire (non qualifié et originaire d'Inde), Sharif Mahboob, d'administrer les produits aux cinq chevaux concernés. Les noms des purs sangs étaient inscrits sur papier. A aucun moment, Al Zarooni a cherché à rendre compte de cet acte aux vétérinaires de son écurie (qui eux, sont qualifiés).

Selon un communiqué de la British Horseracing Authority : « Il a été conclu que Mahmood Al Zarooni a cherché à donner un avantage à ses chevaux en leur administrant des substances prohibées. Sa tentative de tricherie à été démasquée grâce à l'inspection des autorités, et ce dernier n'a pu fournir d'excuse valable. »
L'usage de ces stéroïdes est autorisé à Dubaï lors des entrainements et Al Zarooni, a apparemment, eu connaissance de ces produits dans le Golfe. Al Zarooni pensait "que ces produits pouvaient être administrés à des chevaux à l'entrainement en Grande-Bretagne.'' Il apparait également, que le trentenaire a ramené ces anabolisants de Dubaï dans sa valise. Selon le manager de Godolphin, la hiérarchie d'Al Zarooni (lui-même et le Cheikh, entre autres) ‘'n'ont jamais eu connaissance de ces actes'' de l'ex-professionnel de Newmarket. ‘'C'est un sujet qui n'a jamais été abordé lors de nos conversations, à quelque moment que ce soit.'' 

Lors de la conférence de presse, Simon Crisford a exprimé de vifs regrets pour avoir suggéré au Cheikh Mohamed, la candidature d'Al Zarooni il y a quelques années. ‘'Je me suis trompé lourdement sur son compte, je l'ai très mal jugé'' commentait t-il. Certains anticipent une éventuelle baisse de l'implication du Cheikh dans les courses et à cette supputation, Crisford a répondu : ‘'Le Cheikh Mohamed s'investit depuis trente ans dans les courses britanniques et pour lui, c'est avant tout une activité et une passion, qui lui procurent des émotions et de la joie. Et en ce moment, ce n'est pas du tout le cas. Nous sommes furieux. Le fait est que l'image de Godolphin a été salie par une personne qui n'a aucun respect pour les courses de ce pays et nous allons tout faire pour redorer notre image et regagner la confiance du public.''
Espérons que le Cheikh ne diminue pas sensiblement ses implications et investissements dans le monde dans les courses britanniques et/ou européennes, car si c'était le cas, les effets pourraient être dommageables, voire lourds de conséquences .... 

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com

Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr