Prix du Jockey Club : The Grey Gatsby tient la France en échec

dimanche 01 juin 2014 - Picardie

  • imprimer

Toutes les conditions étaient réunies ce dimanche 1er juin dans le Prix du Jockey Club (groupe I – 3 ans – 2100 m PJC), qui fête son 174e anniversaire aujourd’hui. Les favoris français ont été tenus en échec par un britannique aux dents longues, The Grey Gatsby. On peut toutefois se consoler puisque ce poulain a été élevé en France…

jockey club 2014 The Grey Gatsby largeL

Paris Turf

The Grey Gatsby crée la surprise

Les concurrents étaient vraiment dans leur costume de marié avant ce Derby français. Galiway (n°16) était simplement quelque peu mouillé. Comme pouvait le craindre son entraîneur, Jean-Claude Rouget, le grand favori Prince Gibraltar (n°4) n’a pas pris un départ de choix, se retrouvant rapidement en dernière position. Lorsque nous avons assisté aux quatre premières courses de l’après-midi, qui ont vu le succès d’un concurrent aux avant-postes, on se doutait que la tâche du fils de Rock Of Gibraltar n’allait pas être facile.
Christophe Soumillon a bien failli apporter un septième Prix du Jockey Club à son Altesse Aga Khan, avec Shamkiyr (n°2), toujours vu dans le sillage des premiers. Toutefois, il a vu passer une fusée à son intérieur, nommée The Grey Gatsby (n°4). Ce dernier venait de remporter une épreuve préparatoire au Derby d’Epsom et a remis le couvert pour ses débuts dans l’Hexagone. Neuf ans après Shamardal, la Grande-Bretagne est de nouveau à l’honneur dans ce groupe I. Le pensionnaire de Kevin Ryan se permet même le luxe de s’adjuger le nouveau record de l’épreuve. Il a bouclé les 2100 mètres de la piste du Jockey Club en 2’05’’58 min.
Quatre ans après avoir remporté l’Arc de Triomphe avec Workforce, le jockey Ryan Moore enlève une nouvelle grande épreuve du calendrier français : «Nous allions très vite au début. J’ai préféré reprendre mon partenaire, afin qu’il soit détendu. Ensuite, cela s’est bien passé. Le fait d’avoir suivi Shamkiyr m’a beaucoup aidé.» 
Que de regrets pour le favori PrinceGibraltar (n°6), encore dernier au début de la ligne droite. Au vu du terrain qu’il a refait dans la phase finale, il fait office de lauréat moral de la course. Gérald Mossé, qui le découvrait pour l’occasion, a d’ailleurs déclaré : «En terrain plus souple, il n’y aurait pas eu photo.»
Wild Chief (n°13) obtient la quatrième place à 70/1. Second atout de Jean-Claude Rouget, Gonna Run (n°15) a montré ses limites au niveau distance. Toutefois, il obtient du caractère gras avec cette cinquième place.
Revoir la course.

Toute l'actualité des courses est sur www.paris-turf.com

Alexandre DECOOPMAN / Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr