Quinté dimanche 14/06 : Queen’s Jewel, reine du Diane ?

samedi 13 juin 2015

  • imprimer

Ce dimanche 14 juin, Chantilly sacrera sa meilleure pouliche de 3 ans dans le Prix de Diane Longines (groupe I – 2100 mètres). Si Freddy Head a remporté cette prestigieuse épreuve à quatre reprises en tant que jockey, il est toujours à la recherche d’un premier succès avec sa casquette d’entraîneur. La puissante Queen’s Jewel semble capable de lui apporter ce sceptre.

Queen's Jewel largeL

Paris Turf

Pistol Packer en 1971 a permis à Freddy Head de décrocher son premier trophée dans le Prix de Diane. Le crack jockey a réédité à trois reprises ensuite, grâce à Reine de Saba en 1978, Harbour en 1982 et Lacovia en 1986. Maintenant, il lui manque ce classique à son tableau de chasse en tant que metteur au point. Il n’est pas passé loin en 2008 avec Goldikova (3e) et plus récemment avec Galikova (2e) en 2011. Ce dimanche 14 juin, Queen’s Jewel (n°15 – Maxime Guyon) paraît en mesure d’ouvrir son score. Invaincue en trois sorties, cette pouliche au physique de déménageur vient d’enthousiasmer les observateurs en remportant le Prix Saint-Alary, le 24 mai à Longchamp. Froide en début de parcours et prise de vitesse, elle a commencé finalement sa course quand les autres l’avaient terminée. Elle a tout simplement surclassé ses rivales.

Bien évidemment, le numéro 17 dans les stalles de départ ne constitue pas un cadeau, mais le problème est certainement moins grave pour une pouliche qui ne démarre pas forcément vite.
Elle devra redouter en priorité le tandem lauréat de la précédente édition avec Avenir Certain, à savoir Jean-Claude Rouget et Grégory Benoist. Cette association est recomposée cette année avec Mojo Risin (n°10 – Grégory Benoist), qui tout comme la précédente citée, n’a pas connu la défaite en trois sorties. Elle n’a évolué qu’en province et n’a pas été revue depuis sa victoire dans une listed toulousaine le 25 avril dernier. Toutefois, ce jour-là, elle avait réalisé un travail public.  

Jean-Claude Rouget en parle avec les yeux de l’amour. On sent d’ailleurs une grande confiance dans ses propos : «Elle a été impressionnante lors de ses trois sorties, toutes victorieuses. Je l'ai accueillie après ses débuts. C'est une pouliche très légère, avec une action superbe. Elle s'est imposée avec aisance et a battu ce qu'elle avait à battre. Pourvu que ça dure ! Elle a bien travaillé en compagnie de Stay The Night lors qu'un exercice qui a eu lieu il y a huit jours.

Supplémentée pour ce groupe I, Physiocrate (n°6 – Alexis Badel) présente aussi un palmarès vierge de défaite, en deux tentatives. Elle a l’avantage d’avoir vaincu par deux fois sur la piste de Chantilly (2000 mètres). Elle n’a pas souffert le 21 mai dernier, s’imposant en deux foulées, ce qui a incité Henri-Francis Devin à la présenter à ce niveau : «Elle nous a fait très plaisir lors de ses deux premières sorties publiques. Elle est depuis logiquement montée en condition. Sa préparation s'est bien déroulée et c'est une pouliche maniable durant un parcours. Ce qui sera un atout dans ce peloton touffu. Elle s'élancera avec ma confiance tout en sachant qu'un petit numéro dans les stalles ne serait pas fait pour nous déplaire (ndlr-elle a hérité du 5).»
Désirée Clary (n°8 – Christophe Soumillon) est indissociable de la précédente nommée, jugée sur leur dernière tentative commune. La pensionnaire de Pascal Bary avait longtemps fait illusion pour la pole position, avant d’être fusillée par la fille de Doctor Dino. Elle avait pris l’avantage un peu trop tôt d’après les dires de son mentor. Christophe Soumillon a été appelé en renfort pour la monter.  

Little Nightingale (n°16 – Umberto Rispoli) n’a pas été époustouflante lors de son trophée dans le Prix Cléopâtre. Toutefois, elle était en chaleur à cette occasion, ce qui rehausse sa prestation. Elle a hérité d’un bon numéro de corde (6). La casaque Wildenstein a connu de belles heures de gloire dans cette joute, que ce soit avec Allez France en 1979 ou plus proche de nous avec Aquarelliste en 2001.  
Propos des pros recueillis par l’Agence TIP.

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-Turf.com

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-Turf.com

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr