Un Championnat du Monde de Course de Poney à Abu Dhabi !
samedi 11 novembre 2017

abu dhabi Mia Ann Nichols
Mia Ann Nichols © Anne Jonchery

Le HH Sheikh Mansoor Bin Zayed Al Nayan Global Arabian Horse Flat Racing Festival en fait toujours plus pour la promotion des courses de galop. Mais cette fois-ci, c’est une initiative d’un nouveau genre qui s’est déroulée en parallèle de la course la mieux dotée au monde : la 1ère Course Internationale de Poneys à Abu Dhabi. La HH Sheika Lateefa Bint Mansoor Bin Zayed Al Nayan International Pony Race Series est désormais lancée.

« La course est organisée à l’initiative du HH Sheikh Mansoor Bin Zayed al Nayan afin de promouvoir la nouvelle génération de cavaliers, qui deviendront plus tard, des jockeys professionnels » commente Lara Sawaya – Directrice Executive du Sheikh Mansoor Festival.

La course de poneys qui clôturait cette réunion, a aligné 9 cavaliers âgés de 11 à 14 ans venants de 8 nations (Angleterre, Belgique, Danemark, Emirats Arabes Unis, France, Ireland, Italie, Suède), dont le fils du récent vainqueur de l’Arc de Triomphe Frankie Dettori, Rocco James Dettori âgé de 12 ans.

Une française était au départ : Earine Dubourg (12 ans),180 courses, 30 victoires. Si elle est tombée toute petite dans ce milieu, (un père jockey - entraîneur et des frères jockeys professionnels) elle reste néanmoins très lucide sur la difficulté de ce métier. Earine a un peu joué de malchance avec un poney (prêté sur place) peu coopératif, malgré toute la vigueur dont a fait montre la jeune cavalière pour le lancer dans la course.

Chaque cavalier était coaché par un jockey professionnel qui les a accompagnés tout au long de la préparation de la course jusqu’au départ donné arrêté en main.

La toute pétillante Mia Ann Nichols (Angleterre), fille de l’ex-jockey Adrian Nicholls s’est accrochée sans rien lâcher. 11 ans, 10 courses à son actif, elle décroche à Abu Dhabi sa 1ère victoire au prix d’une lutte acharnée avec l’irlandais Cian Shawn Murphy, seulement 10 ans et seulement 5 courses au compteur. Mohammad Ahmed Mohammad Sultan Al Ketbi, un des représentants émiratis clôture le trio de tête; 1ère course, 1er podium … contrat rempli !

Pendant la conférence de presse de mercredi, Lara Sawaya fait une annonce importante pour les jeunes cavaliers de courses de poneys : « en 2018, il y aura 10 courses dans le monde et les 10 vainqueurs seront invités à Abu Dhabi pour courir la finale en novembre 2018 ».

Le public, toujours nombreux à Abu Dhabi, a soutenu ces jockeys en herbe avec grand enthousiasme. Ce nouveau circuit pourra peut-être inciter chaque pays où les courses de poneys existent, à organiser plus de courses pour que chacun puisse courir à armes égales.