Une légende nommée « Cirrus »

dimanche 03 mai 2015

  • imprimer

Le Prix Ganay (groupe 1 – 300.000 € - 2100 mètres GP – 4 ans et plus) a tenu toutes ses promesses ce dimanche 3 mai dans le temple du galop. Cirrus des Aigles a régné sans partage, de bout en bout, dans ce classique qu’il a décroché pour la troisième fois de sa carrière.

Christophe Soumillon et Cirrus des Aigles largeL

Christophe Soumillon et Cirrus des Aigles

A 9 ans, le champion de Corine Barande-Barbe a ajouté un nouveau chapitre à sa légende à l’occasion de ce premier groupe 1 de l’année en plat en France.

«Je pense énormément à son éleveur, Yvon Lelimouzin, disparu il y a peu… », tels ont été les premiers mots de Corine Barande-Barbe après le triomphe de son champion Cirrus des Aigles (2 - Christophe Soumillon). La sympathique professionnelle ne pouvait cacher son émotion après une telle démonstration de son crack de 9 ans, qui s’offre ce dimanche le luxe de tirer son épingle du jeu dans un plateau de haute volée pour la troisième fois (après les titres acquis en 2014 et 2012).
 

Le fils d’Even Top a annoncé la couleur d’entrée de jeu, prenant le commandement, dans ce terrain bien pénible qu’il adore. Au milieu de la fausse ligne droite, le vétéran de la course semblait vraiment aller librement. A la sortie du tournant final, Al Kazeem (1 – Olivier Peslier) a décidé de l’attaquer à son extérieur. Loin de se laisser impressionner, le représentant de la casaque « Dupouy » a remis le coup de reins qu’il fallait pour rappeler à son poursuivant qu’il était bien décidé à décrocher son troisième « Ganay ». Il y est parvenu dans un style déconcertant de facilité, d’autant plus qu’il s’agissait pour lui d’une reprise de contact après avoir connu des petits soucis en début d’année.
« Historique », tel est le terme qui convient le mieux après cette démonstration de la part de Cirrus des Aigles, qui accroche un septième groupe I à sa carrière déjà bien fournie. Al Kazeem, récemment revenu à la compétition après avoir connu une saison décevante en tant qu’étalon, n’a strictement rien à se reprocher. Le récent vainqueur de Prix d'Harcourt s’est emparé d’un rôle de dauphin « de luxe ». Fate (5 - Stéphane Pasquier), attentiste, s’est fort bien allongée pour s’asseoir au troisième rang.

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com

Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr