Björn Goop : “Timoko, meilleur que jamais”

vendredi 05 février 2016

  • imprimer

En Suède, il appartient au Top 10 des sportifs préférés. Son talent n'a rien à envier au géant “Zlatan”. Bien plus accessible que la star parisienne, Björn Goop est aussi reconnu pour ses qualités humaines. Celui pour qui le pays des Lumières n'a plus de secret revient sur sa belle deuxième place avec Timoko dans le Prix d'Amérique.

Björn Goop largeL

Paris Turf

Björn Goop

Björn, terminer deuxième de Bold Eagle dans le Prix d'Amérique, est-ce une victoire ou, secrètement, espériez-vous monter sur la plus haute marche du podium ?

Vous savez, à chaque fois que je me présente en compétition, je cours toujours pour gagner ! Je suis habité par la gagne ! D'autant plus pour une épreuve comme le Prix d'Amérique. Durant le parcours, nous étions dans le dos de “Bold” et, dans le dernier tournant, mon cheval avait encore des ressources. à ce moment-là, je me suis dit que j'allais jouer ma chance à fond pour la victoire. Une course n'est jamais perdue tant que le poteau n'est pas passé. Mais, au même moment, je voyais que Franck (Nivard) avait énormément de gaz. Je savais tout de même que ça allait être difficile...

 

Au final, quel est votre sentiment ?

On ne peut pas être déçu de finir deuxième d'un cheval comme “Bold”. Bien sûr, c'est comme une victoire ! En ce moment, il est tellement au-dessus des autres. Il a réalise un véritable numéro pour décrocher “l'Amérique”.

 

Son propriétaire, Pierre Pilarski, a dit que si Bold Eagle devait être battu, il aimerait que ce soit par Timoko, qu'il considère comme un très grand champion. Que vous inspirent ces propos ?

Venant de la part d'un grand Monsieur, c'est un honneur. Je pense que c'est lié aussi à la popularité de Timoko. Tout comme lui, il y a énormément de personnes qui portent dans leur cœur Timoko, car c'est un guerrier. C'est un cheval qui ne gagne pas en faisant petits bras. à chaque fois, il livre combat ! Et les gens aiment ça.

 

Qu'est-ce qui vous impressionne le plus en Timoko ?

C'est un cheval complet. Il très sympa...

 

Aussi comme son driver !

(Rires). Il est aussi très intelligent. Il sait quand il faut travailler ou donner le meilleur de lui-même.

 

à 9 ans, Timoko semble meilleur que jamais...

C'est vrai. Cela va bientôt faire deux ans que je le mène. Et je ne l'ai jamais senti aussi fort que lors des trois dernières courses où je le drivais (N.D.L.R. : International Trot, 2e, Prix de Bourgogne, 1er, et “Amérique”, 2e).

 

Également, on peut dire que c'est du grand art ce que réalise Richard Westerink, n'est-ce pas ?

Et comment ! Son cheval n'a pas de secret pour lui. Il le connaît à 200 % ! Sinon, il ne serait pas à ce niveau à 9 ans.

 

Dans le Prix de France, croyez-vous que Timoko puisse prendre sa revanche et défendre son titre ?

Vous savez, il n'existe pas de chevaux imbattables. Comme je vous l'ai dit, on court pour gagner et on va tout faire pour. Sur ce que “Bold” vient de réaliser, ce groupe I s'annonce tout aussi difficile que le Prix d'Amérique. Maintenant, c'est une autre course. Nous, nous l'avons déjà gagnée. Et le cheval va évoluer sur son parcours de prédilection...

 

Vous venez de gagner pour la douzième fois le Casque d'Or suédois. Entre un nouveau titre dans votre pays ou le Prix d'Amérique, que choisissez-vous ?

“L'Amérique” sans hésitation ! Entre douze et treize Casques d'Or, il n'y a pas beaucoup de différence. Je ferai tout pour gagner l'épreuve reine.

 

Récemment, vous avez vendu aux enchères votre Casque d'Or 2015. Pourquoi ?

Je l'ai fait d'une manière symbolique. C'est comme pour marquer la fin d'une période. Je vais me consacrer plus à la France à l'avenir. Bien sûr, je continuerai à driver beaucoup de courses en Suède, mais pas pour le Casque d'Or. Au final, il a été acheté 11.000 €. Une moitié ira pour des enfants qui s'initient au trot. Le reste sera offert à une association œuvrant dans la lutte contre des maladies graves.

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-turf.com

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr