Bold Eagle en extraterrestre !
dimanche 27 décembre 2015

Bold eagle
Bold Eagle décroche un 4e groupe I © Paris Turf

Deuxième épreuve offrant un billet direct pour le Prix d’Amérique Opodo, le Critérium Continental (groupe I – course européenne – 2100 mètres GP) avait réuni un plateau de grande qualité ce dimanche 27 décembre à Vincennes. La victoire n’a pas échappé à son grandissime favori, Bold Eagle, qui s’impose une nouvelle fois dans un fauteuil. Un extraterrestre !

Ils n’étaient plus que quatorze au départ après le forfait de Blue Grass (n°13). Le grandissime favori Bold Eagle (n°5 – Franck Nivard) a pris le meilleur départ, relayant ses compagnons de box Billie de Montfort (n°9 – Eric Raffin), partie sur une petite hésitation et qui a dû fournir un gros effort ensuite, et Booster Winner (n°4 – O. Kihlstrom). Les animateurs étaient chronométrés en 1’04’’6 dans la descente. Au vu des chronos partiels, Bird Parker (n°6 – Yoann Lebourgeois) a tenté de mettre la pression sur le leader de la génération dans le dernier virage. Il en fallait plus pour inquiéter le crack de Sébastien Guarato, qui a fourni une nouvelle accélération au début de la ligne droite, avant de vaincre en roue libre. Il aligne une cinquième victoire de rang et reste invaincu dans les groupes I en quatre tentatives. Il va tenter de marcher désormais sur les traces d’Offshore Dream, seul lauréat de ce Critérium Continental à avoir enchaîné par un trophée dans l’Amérique le même hiver (2006/2007). Au niveau du chrono, le fils de Ready Cash réalise le deuxième meilleur temps de l’épreuve, Un Mec d’Héripré ayant réalisé 1’10’’3 en 2012.
Specialess (n°7 – R. Andreghetti), attentiste sur une troisième ligne et moins brillant que précédemment (normal vu le rythme en tête), s’est bien allongé pour finir, privant Bird Parker (n°6) de l’accessit d’honneur aux abords du poteau.
Boléro Love (n°14 – G. Gelormini) crée la surprise à la quatrième place, étant le seul à être revenu de la seconde ligne.
 Le suédois Conlight As (n°1 – Ch. Martens), après un bon parcours côté corde, complète la bonne combinaison du quinté.
Billie de Montfort (n°9) a payé sa débauche d’énergie et a rapidement demandé à souffler. On ne condamnera pas cette championne sur ce faux pas, qui comporte des excuses.   

Toute l'info des courses est sur www.paris-turf.com