GNT - Une victoire autoritaire

jeudi 24 avril 2014 - Aquitaine

  • imprimer

Mercredi à Agen, Grand National du Trot Paris-Turf (gr. III) - Son entourage avait fait du GNT un objectif et sa chance dans l'étape agenaise sautait aux yeux. Pourtant, il s'en est fallu de peu pour qu'Urfée Jallerie ne passe “dans la colonne de gauche”. Pour finir, elle n'a pas laissé la moindre chance à ses adversaires.

urfée GNT largeL

Paris Turf

Urfée Jallerie, la favorite de la quatrième étape du GNT, s'impose enfin.

Entrée du premier tournant, “boum patatra”, Urfée Jallerie, la favorite de la quatrième étape du GNT, s'enlève. Un remake de Saint-Galmier ? Non, car Damien Bonne, qui faisait preuve de prudence, remettait sa partenaire au trot assez rapidement.Jean-Philippe Ducher, lui, préférait laisser Ugo du Loisir avancer : Vicomte de Boufarcaux était bien parti et je risquais de me retrouver en deuxième épaisseur, le nez au vent.” Les positions variaient peu jusqu'à un tour du but. Urfée Jallerie, qui avait recollé, se rapprochait : “Il y a eu un coup de freins dont j'ai profité, renant un moment le sillage de Reine Hélène”, relate Damien Bonne.À son tour, Pierre Levesque faisait avancer sa partenaire, à la sortie de l'avant-dernier tournant : “Sans doute un peu tôt, par la force des choses”, regrettait-il. Jean-Philippe Ducher n'avait pas le choix : “Je devais contrer et y ai laissé quelques plumes.” Ugo du Loisir se défendait bien, subissant la pression de Vicomte de Boufarcaux :“J'ai bénéficié du dos d'Ugo du Loisir, un bon dos, explique Yoann Lebourgeois. Mon partenaire s'est remarquablement comporté.”Mais le danger se précisait en pleine piste, avec Urfée Jallerie. Tout en penchant à gauche, elle finissait le plus vite et dominait avec autorité. Elle va malheureusement se retrouver mal placée aux gains par rapport à la prochaine étape du GNT (le 21 mai au Croisé-Laroche) où le recul se situe à 265.000 euros (son compte en banque s'établit à 274.950 euros). Un engagement qui sera, en revanche, idéal pour Trophée de Jaba (264.710 €) et Tischendorf Padd (257.550 €) ; au sujet de ce dernier, Matthieu Abrivard était dubitatif : “J'ai été surpris dès le premier tournant, où il s'est cassé en deux. Nous avons ensuite perdu du temps dans chaque virage. Dommage, car il est revenu bien finir.” Grégory Simon était lui aussi déçu avec Viva la Vida :“Si nous avions pu passer pour finir, nous aurions terminé à la deuxième place.”Le prochain bel engagement pour Urfée Jallerie dans le circuit de ce GNT sera l'étape lavalloise du 4 juin (recul à 283.000 euros). Cela fait un peu loin dans le calendrier et, étant donné la manière avec laquelle elle s'est imposée ce mercredi, elle peut aussi bien rendre la distance victorieusement dans ce genre d'épreuves.
Toute l'actualité des courses est sur www.paris-turf.com

Ludovic HELLIER / Paris Turf

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr